Les 8 objets les plus sales

Les 8 objets les plus sales

264
0
<<<
>>>

Si les cuvettes des toilettes vous dégoûtent, sachez qu’il existe bien pire ! Certains objets sont de véritables nids à bactéries. Comble de l’horreur : ils font tous partie de notre quotidien. Pharma-GDD a sélectionné 8 objets sales et insoupçonnés et vous aide à adopter les bons gestes.

Les brosses à dents

objets sales

Selon une étude de l’Université Quinnipiac dans le Connecticut (Etats-Unis) une brosse à dents aurait 60 % de risques de contenir de la matière fécale, d’après un article du Parisien. En effet, les bactéries, contenues dans les excréments humains, se propagent dans l’air après avoir tiré la chasse d’eau par exemple. Un résultat peu ragoutant lorsque l’on sait que l’on porte cet objet à notre bouche au moins deux fois par jour.

Pour protéger votre précieuse brosse à dents, éloignez-la au maximum des toilettes et utilisez un étui ou un capuchon.

Les claviers d’ordinateur

Les claviers d’ordinateur sont pleins de germes et de bactéries. En cause : vos doigts qui pianotent dessus toute la journée, mais aussi les postillons et la toux.

Pour limiter la propagation des bactéries, pensez à nettoyer votre clavier régulièrement et à laver vos mains à chaque utilisation. Évitez également de manger juste au-dessus.

Les chariots de supermarché

Pendant vos courses, prenez garde à la poignée de votre chariot : elle est remplie de bactérie. D’autant que les plus petits, installés dans le siège, entrent régulièrement en contact avec ce nid à microbes.

Pour éviter la contamination, pensez à glisser dans votre sac des lingettes désinfectantes pour nettoyer le chariot avant et après son utilisation.

L’argent

Les pièces de monnaie et les billets se transportent de main en main. Avec eux, les bactéries se propagent.

Pour éviter d’être contaminé par de « l’argent sale », ne portez pas vos pièces ou billets à la bouche, ne posez pas votre argent sur la table à manger et lavez-vous les mains après avoir manipulé de la monnaie (surtout si celle-ci vous a été transmise par un malade).

Les Smartphones

Les bactéries se développent facilement sur votre téléphone. Et pour cause, vous y déposez vos doigts et votre visage, pas toujours propres, tout au long de la journée. Comme il est souvent conservé au chaud (dans vos poches ou votre sac), les bactéries peuvent aisément s’y installer.

Des scientifiques ont d’ailleurs révélé que les taches sur les téléphones pouvaient permettre d’identifier aisément leurs propriétaires selon des critères précis (sexe, préférence alimentaire, couleurs des cheveux, …). Une avancée qui pourrait d’ailleurs être utilisée par la police dans des affaires criminelles.

Pensez donc à nettoyer chaque jour votre écran grâce à un chiffon adapté, et bien sûr, à nettoyer régulièrement vos mains.

Les poignées de portes

Les poignées de portes, notamment celles des toilettes mais aussi celles du frigo, sont le meilleur moyen de transférer les microbes. Tout le monde les touche sans forcément se laver les mains avant. De plus, on ne pense pas forcément à les nettoyer régulièrement.

Les interrupteurs

Comme les poignées de portes, les interrupteurs sont touchés tous les jours, et pourtant, ils ne sont presque jamais lavés.

Seule solution dans les deux cas, pensez à eux lors de votre prochaine session ménage.

Les gants de toilette

Les gants de toilette, mais aussi les serviettes et les fleurs de douche, évoluent dans un environnement chaud et humide, favorable au développement des bactéries.

Pensez à aérer régulièrement votre salle de bain et à bien étendre votre linge de bain.

Laissez votre commentaire