Les patients invités à évaluer leurs médicaments

Les patients invités à évaluer leurs médicaments

301
0
<<<
>>>

Patients evaluation medicamentsÀ partir du 21 novembre 2016, les associations de patients et d’usagers seront invitées par la Haute Autorité de Santé (HAS) à contribuer à l’évaluation de médicaments et dispositifs médicaux. Dans un communiqué datant du 8 novembre, l’autorité reconnaît en effet que « les patients disposent d’un savoir spécifique sur les maladies qui les touchent et les traitements existants ».

Une évaluation plus proche des besoins des malades

La HAS, chargée d’évaluer l’intérêt des médicaments et des dispositifs médicaux en vue de leur remboursement par l’Assurance Maladie et de la fixation de leur prix par le CEPS, espère améliorer la qualité des prises en charge et des évaluations. L’avis des patients devrait ainsi permettre à l’autorité de compléter ses sources d’information et de délivrer une évaluation plus juste et plus proche des besoins des malades.

Une contribution qui concerne tous les nouveaux produits de santé

L’expérimentation concerne l’ensemble des médicaments et dispositifs médicaux pour lesquels une procédure d’instruction complète est planifiée, c’est-à-dire les nouveaux médicaments, ceux déjà pris en charge et qui obtiennent une nouvelle indication ou ceux que la HAS réévalue périodiquement, ainsi que les dispositifs médicaux inscrits sous nom de marque (c’est-à-dire ceux qui présentent un caractère innovant ou qui peuvent avoir un impact sur les dépenses de santé).

La HAS s’engage à publier sur son site, dès le 21 novembre, une liste de produits pour lesquels la contribution des associations de patients et d’usagers est attendue. Cette liste devrait alors être modifiée chaque semaine.

Pour évaluer les médicaments et dispositifs médicaux, les associations de patients ou d’usagers seront invitées à remplir un questionnaire disponible sur le site de la HAS. L’association dispose alors de 30 jours pour compléter et transmettre le questionnaire. Les contributions ainsi collectées seront communiquées aux experts membres des commissions qui évaluent les produits de santé au sein de la HAS : Commission de la Transparence (CT), Commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (CNEDiMTS) et Commission d’évaluation économique et de santé publique (CEESP).

À lire aussi : la santé : première préoccupation des Français

Laissez votre commentaire