Les solutions anti-rhume

Les solutions anti-rhume

397
0
<<<
>>>

solutions rhumeL’hiver signe le retour du froid et avec lui, le fameux rhume de saison. Nez qui coule ou nez bouché, éternuements, toux, fièvre modérée, fatigue … Le rhume est une infection courante et bénigne chez l’adulte, mais qui provoque des symptômes gênants au quotidien. Très contagieux, il se propage rapidement par aérosol (toux, éternuements, …) ou contact direct (baiser, poignée de main, …). Chanceux sont ceux qui y échappent tout l’hiver !

Lorsque les températures chutent, il est donc tout naturel de chercher à s’en protéger ou à le guérir le cas échéant. Gestes barrières, solutions naturelles et traitements médicamenteux, Pharma GDD fait le tour des remèdes pour prévenir et soigner un rhume.

Prévenir le rhume

Pour limiter les risques d’attraper un rhume, il est primordial de prendre quelques bonnes habitudes et surtout de maintenir ses défenses immunitaires au top.

Se laver les mains régulièrement

Le lavage des mains est LA mesure d’hygiène la plus efficace pour prévenir la transmission des microbes.

Il est conseillé de se laver les mains régulièrement, particulièrement dans les situations suivantes :

  • Avant de préparer le repas ou de manger ;
  • Après s’être mouché, avoir toussé ou éternué ;
  • À la sortie des toilettes ;
  • Après avoir pris les transports en commun ;
  • À la suite d’une sortie à l’extérieur ;
  • Après un contact avec une personne malade.

Pour un lavage efficace, utilisez de l’eau et du savon, frottez pendant au minimum 30 secondes, puis séchez vos mains avec une serviette propre.

Aérer son intérieur

Même s’il fait froid dehors, il est important d’aérer son intérieur au minimum 10 minutes par jour en ouvrant grand les fenêtres. Cela permet de renouveler l’air, de tuer les microbes et donc d’éviter leur prolifération.

Toutes les pièces de la maison ont besoin d’aération, mais en particulier la chambre à coucher, car le corps dégage énormément d’humidité lorsque nous sommes endormis.

Bien se couvrir

« Couvres-toi bien, il fait froid dehors ! » est une consigne inévitable en hiver, souvent donnée par les mamans à leur(s) enfant(s). Et elles ont bien raison ! Le froid affaiblit le système immunitaire. En se découvrant par grand froid, c’est le rhume assuré.

Alors pour éviter de ne tomber malade, il est primordial de bien se protéger grâce à des vêtements chauds et près du corps. Pensez aussi à bien couvrir vos extrémités (mains et pieds) et surtout votre tête, car c’est la zone du corps par laquelle il y a le plus de perdition de chaleur. Les gants, les écharpes et les bonnets sont vos meilleurs alliés !

Limiter les contacts avec les personnes malades

C’est une mesure de précaution évidente, mais qui reste importante à rappeler : pour éviter d’attraper un rhume, l’idéal est de limiter les contacts avec des personnes malades.

Bien sûr, il n’est pas toujours évident de respecter cette règle d’or, notamment lorsqu’il s’agit d’une personne d’un même foyer ou d’un enfant. Dans ce cas, portez un masque anti-projection (aussi appelé masque chirurgical) en présence du malade pour éviter la contamination par aérosol (postillons).

Protéger ses défenses immunitaires

La façon la plus sûre de ne pas attraper un rhume reste de veiller à ne pas affaiblir son système immunitaire. Il est donc primordial de bien dormir, de pratiquer une activité physique régulièrement et de manger suffisamment et de façon équilibrée. Attention aussi au stress qui épuise l’organisme.

Mettre de l’ail au menu

L’ail est un antiseptique naturel reconnu pour ses vertus protectrices contre les virus. Il est donc tout naturel de le mettre au menu pour éviter de tomber malade lorsque les températures baissent. L’idéal ? Le consommer cru pour bénéficier de tous ses bienfaits ou l’infuser dans de l’eau bouillante, à la façon d’un thé ou d’une tisane.

Faire une cure de compléments alimentaires

Pour booster ses défenses immunitaires à l’approche de l’automne / hiver, il peut aussi être nécessaire de faire une cure de compléments alimentaires. Plantes, oligo-éléments, produits de la ruche, … Il existe plusieurs solutions pour booster son immunité grâce à la supplémentation et ainsi se protéger du rhume. Parmi les plus connus, on retrouve :

  • L’échinacée : reconnue pour ses vertus immuno-stimulantes et antivirales, cette jolie plante est régulièrement qualifiée de remède « miracle » contre le rhume.
  • Le zinc et le soufre : ces oligo-éléments sont régulièrement vantés pour leurs bienfaits contre les infections hivernales. Attention néanmoins, le zinc en excès peut affaiblir le système immunitaire. Il est donc conseillé d’en faire une cure de 10 jours maximum en automne et au début du printemps.
  • Les produits de la ruche : le miel, la gelée royale, le pollen et la propolis sont de véritables aubaines pour la santé. Ils sont reconnus pour leurs propriétés thérapeutiques et nous protègent des bactéries et des virus. S’il est possible de profiter des bienfaits du miel grâce à l’alimentation, la gelée royale, le pollen et la propolis se consomment, quant à eux, uniquement grâce à la supplémentation.
  • L’extrait de pépins de pamplemousse : considéré comme un antibiotique naturel, l’extrait de pépins de pamplemousse renforce et stimule le système immunitaire. Il constitue un excellent traitement préventif ou curatif du rhume.

Soigner un rhume

Si malgré vos précautions, vous tombez malade, certaines mesures préventives restent, bien sûr, de mise. Il est important de continuer à vous laver les mains régulièrement et d’aérer quotidiennement votre intérieur.

En parallèle, traitez votre rhume dès l’apparition des premiers symptômes pour éviter que celui-ci ne devienne trop handicapant dans votre vie quotidienne. Sachez que les antibiotiques ne vous seront d’aucun recours puisqu’ils sont uniquement efficaces contre les bactéries. En outre, ils risquent de provoquer des effets secondaires indésirables, notamment digestifs.

Faire un lavage de nez

Pour améliorer votre bien-être respiratoire pendant un rhume, pensez aussi à réaliser des lavages de nez régulièrement. Utilisez pour cela du sérum physiologique, un spray isotonique ou hypertonique ou un pot de Neti.

Quelle que soit la méthode employée, l’idéal est de procéder à un lavage du nez 2 à 3 fois par jour.

Se moucher régulièrement

En complément, il est essentiel que vous vous mouchiez aussi souvent que nécessaire. Évitez de renifler : cela a pour effet de renvoyer vos sécrétions nasales à l’arrière de la gorge (pharynx, sinus, fosses).

Utilisez des mouchoirs en papier (plus hygiéniques que les mouchoirs en tissu) et veillez à vider complètement votre nez.

Si votre nez est irrité, appliquez un peu de crème hydratante ou cicatrisante sur son pourtour.

Faire des inhalations

Pour soigner un rhume, et notamment en cas de nez bouché, il est essentiel de réussir à dégager ses voies respiratoires. Les inhalations viennent fluidifier les sécrétions nasales et apportent plus de confort en attendant la guérison totale de l’infection.

En pratique, il suffit de mélanger quelques huiles essentielles, des plantes et de l’eau bouillante et de respirer les vapeurs de ce mélange. De nombreuses recettes existent, mais pour être sûr de ne pas faire d’erreur (notamment avec les huiles essentielles), mieux vaut se tourner vers une préparation toute faite, comme les perles pour inhalation Activox ou l’inhalation humide Puressentiel.

Autre solution : déposer une noisette de baume du tigre blanc dans un grand bol d’eau chaude, puis inhaler pour profiter des bienfaits du camphre, de l’eucalyptus et de la menthe contenus dans sa formule.

Adapter les traitements aux symptômes

Pour un adulte, en dehors de toute situation particulière, il n’est pas utile de consulter un médecin pour un rhume. Des solutions sont disponibles sans ordonnance en pharmacie pour vous soulager :

  • Du paracétamol contre la fièvre ;
  • Des antitussifs en cas de toux sèche ;
  • Des fluidifiants pour soulager une toux grasse ;
  • Des pastilles ou des collutoires contre le mal de gorge ;
  • Des vitamines pour combattre la fatigue ;
  • Des antihistaminiques pour diminuer les sécrétions nasales et des vasoconstricteurs en cas de nez bouché (attention, ces médicaments font l’objet de nombreuses contre-indications. Demandez conseil à votre pharmacien).

Boire une tisane ou une infusion

Sur le même principe que les inhalations, les boissons chaudes désencombrent les voies respiratoires. En outre, les tisanes ou infusions ont l’avantage de vous faire profiter des bienfaits des plantes et des fruits contre le rhume.

Le citron, par exemple, a l’avantage d’être antiseptique, tandis que le laurier a des propriétés bactéricides et anti-inflammatoires. Pensez aussi à la lavande, au thym, à la cannelle, au gingembre et à l’eucalyptus.

Tester le grog

Remède de grands-mères par excellence, le grog adoucit la gorge, élimine les toxines et permet de se réchauffer. Inutile en revanche d’y ajouter de l’alcool : passé l’effet de chaleur immédiat, l’alcool a un effet vasoconstricteur qui risque de vous refroidir.

Préférez donc la version soft à base d’eau, de citron, de miel, de gingembre et de cannelle. Si vous n’êtes pas sûr du dosage, optez pour une préparation pour grog comme celle de Vitaflor.

Prendre une cuillère de miel

On l’a vu, le miel est un remède populaire pour prévenir les infections et stimuler le système immunitaire. Il est tout aussi efficace pour soigner un rhume puisqu’il a l’avantage de détruire les bactéries responsables de l’infection, d’adoucir la gorge et de calmer la toux.

Il peut se consommer directement à la cuillère ou via l’alimentation (sur des tartines de pain par exemple), mais on le préfère dissout dans une tisane pour profiter des bienfaits de la boisson chaude dans le même temps.

Bien dormir

Et bien sûr lorsque l’on est enrhumé, le repos est primordial. Accordez-vous de bonnes nuits de sommeil pour récupérer au plus vite et en finir définitivement avec le rhume. Une bonne astuce de grands-mères consiste à placer une tranche d’oignon sous son lit afin de dégager ses voies respiratoires et donc mieux dormir.

Vous connaissez d’autres astuces pour prévenir ou soigner le rhume ? N’hésitez pas à les partager avec la communauté Pharma GDD en commentaire ou sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

Laissez votre commentaire