Libido masculine : 8 conseils pour retrouver du désir

Libido masculine : 8 conseils pour retrouver du désir

425
0
<<<
>>>

En termes de sexualité, certaines idées reçues ont la vie dure. L’une d’entre elles veut que la baisse de la libido soit un problème exclusivement féminin. C’est faux ! Les hommes aussi peuvent ressentir, au cours de leur vie, une baisse de leur désir sexuel. Cette situation a, le plus souvent, une origine psychologique (stress, fatigue, tensions au sein du couple, …). Néanmoins, elle peut aussi révéler un trouble hormonal ou des problèmes de santé plus importants. Une baisse du désir doit donc être prise en charge rapidement, d’autant plus qu’il existe des solutions simples pour booster la libido masculine.

Baisse de la libido chez l’homme : comment l’expliquer ?

Un manque d’appétit sexuel chez l’homme peut avoir trois origines : un problème d’ordre psychologique, un trouble hormonal ou une cause médicale. Il est important de savoir les distinguer pour régler le problème en conséquence.

C’est psychologique !

Dans de nombreux cas, une baisse de la libido masculine est liée au stress ou à la fatigue. Dans ce cas, il n’est pas rare que l’homme retrouve son désir sexuel en périodes de repos (week-ends, vacances, …).

Il arrive également que le problème résulte de difficultés au sein du couple. Des tensions avec le ou la partenaire peuvent mettre à mal la libido masculine. De même, la routine qui s’installe au fil des années ou l’arrivée d’un enfant peuvent diminuer le désir sexuel chez l’homme.

Face à une baisse de la libido masculine d’ordre psychologique, le dialogue entre les deux partenaires, accompagné ou non d’un professionnel de santé, permet généralement de régler le problème.

C’est hormonal !

Comme pour les femmes, une baisse de la libido masculine peut avoir une origine hormonale. En effet, le désir chez l’homme est directement lié à une hormone : la testostérone. Lorsque le taux de testostérone est en berne, cela peut entraîner une perte de désir. C’est notamment le cas des hommes âgés qui voient leur taux de testostérone diminuait avec les années. Néanmoins, d’autres facteurs, comme une mauvaise alimentation ou un manque d’activité physique, peuvent influencer cette hormone.

Le meilleur réflexe face à une baisse de la libido masculine d’origine hormonale reste d’adopter une hygiène de vie irréprochable (bien dormir, faire du sport, manger équilibré, …). L’homme a également tout intérêt à consulter son médecin qui pourra lui prescrire, si nécessaire, un traitement hormonal visant à rééquilibrer son taux de testostérone.

C’est médical !

Une baisse de la libido masculine peut résulter d’un problème médical (obésité, diabète, problème de thyroïde, …) ou de la prise d’un médicament (antidépresseurs, anticancéreux, bêta-bloquants, …). Elle peut aussi être liée à un autre trouble sexuel, comme une impuissance ou une éjaculation précoce. L’homme est alors tellement stressé par ce premier trouble, qu’il a de moins en moins envie de faire l’amour et perd toute envie sexuelle.

Quoi qu’il en soit, en cas de baisse soudaine ou prolongée de la libido masculine, il est nécessaire de consulter un médecin. Celui-ci pourra mettre en place un suivi et/ou un traitement adapté à la situation. Il est formellement déconseillé d’agir seul : de nombreux hommes, mettant en cause leurs médicaments, décident d’arrêter leur traitement pour retrouver une vie sexuelle normale. Ces traitements sont pourtant souvent importants pour leur santé, voire vitaux. Il faut donc d’abord consulter un professionnel de santé pour savoir ce qu’il est possible ou non de faire. D’autant plus que la baisse de la libido peut généralement être traitée séparément.

Les solutions pour retrouver du désir et une vie sexuelle épanouie

On l’a vu, les trois origines d’une baisse de la libido doivent être prises en charge différemment. Néanmoins, elles sont intimement liées : il n’est pas rare qu’un problème en entraîne un autre.

Pour aider les hommes à retrouver leur désir sexuel, Pharma GDD a donc imaginé un guide en 8 temps. Il résume pas à pas les démarches à effectuer afin de booster sa libido.

Chaque situation étant différente, certains hommes verront leur appétit sexuel grimper en flèche dès les premières étapes, tandis que d’autres auront besoin de plus de temps, et parfois d’accompagnement et de traitement, pour retrouver leur libido.

Prendre du temps pour soi

Pour commencer, il est important que chaque partenaire puisse prendre du temps pour lui. Cela vaut pour les hommes, comme pour les femmes. En effet, savoir s’accorder des temps de « pause » rien qu’à soi permet de décompresser, mais aussi de mieux se retrouver.

Ces instants doivent être consacrés à la détente et au plaisir. Il faut donc en profiter pour faire des choses que l’on aime personnellement et qui nous tienne à cœur. Surtout, ce temps précieux peut permettre aux partenaires de prendre soin d’eux, afin de se présenter sous leur meilleur jour lors des retrouvailles.

Adopter une hygiène de vie saine

L’hygiène de vie et la sexualité sont étroitement liées. Pour avoir toutes les chances de booster son désir, il est donc conseillé d’adopter de bonnes habitudes :

  • De bonnes nuits de sommeil pour lutter contre la fatigue, souvent associée à la baisse de la libido. Le repos est nécessaire pour récupérer et être en pleine forme sexuellement ;
  • Une alimentation équilibrée afin que chacun des partenaires ait de plus grandes chances de retrouver ou conserver ses capacités sexuelles. On sait que les plats trop gras limitent la production de testostérone par l’organisme, alors que d’autres aliments sont réputés pour être des aphrodisiaques naturels. C’est le cas du chocolat, des huîtres, du céleri, du safran, du gingembre ou encore de la vanille par exemple.
  • Une activité physique régulière pour lutter contre le stress, se sentir bien dans son corps, retrouver toute sa vitalité et gagner en confiance en soi.

En parallèle, il est bien évidemment déconseillé de consommer des substances toxiques (alcool, tabac, drogue, …). D’abord, parce qu’elles ont des conséquences néfastes sur la santé, mais aussi parce qu’elles ne vont pas de pair avec une sexualité épanouie. En effet, même si l’on a tendance à penser qu’elles peuvent lever les inhibitions et la pudeur (du moins pour l’alcool et la drogue), elles ont aussi des conséquences néfastes sur les capacités sexuelles et la libido. A long terme, elles peuvent même avoir des effets dramatiques pour les hommes comme pour les femmes (troubles sexuels, perte du plaisir, infertilité, …).

A lire aussi : Alcool : quels effets sur la sexualité ?

Dialoguer avec son conjoint

Contre une baisse de la libido masculine ou féminine, le dialogue entre les deux partenaires est primordial. Chacun doit être libre d’exprimer ses doutes, ses frustrations et pourquoi pas, ses envies et fantasmes. Cela permet de mettre le doigt sur l’origine du problème et de rectifier le tir. Surtout, une franche discussion permet bien souvent de se rassurer l’un et l’autre, afin de se sentir moins seul face au problème.

S’offrir des moments à deux

Pour booster son désir sexuel, il ne suffit parfois pas de grand-chose : bousculer un peu la routine et s’offrir des moments rien qu’à deux pour susciter l’envie. L’initiative peut venir du couple ou d’un seul des partenaires. Quoi qu’il en soit, ces instants permettent de se retrouver et invitent au laisser-aller.

Pour que le moment soit parfait, l’imagination est la seule limite : dîner aux chandelles, cadre romantique, week-end improvisé, … L’idée est d’échapper à la monotonie et de se faire plaisir à deux.

Pimenter sa vie sexuelle

Les hommes, comme les femmes, ont parfois besoin d’être stimulés pour maintenir leur désir. Chacun des partenaires doit donc faire preuve d’audace pour rompre la routine sexuelle et faire monter l’excitation de son conjoint. Jeux de rôle, massages, positions inédites, fantasmes … Il y a mille et une façon de pimenter sa vie sexuelle. Des accessoires (jouets intimes, lubrifiants, préservatifs, gels de massage …) peuvent également aider à décupler le plaisir.

Essayer les compléments alimentaires

Certains compléments alimentaires sont spécialement dédiés à la perte de désir chez l’homme. En gélules, comprimés ou solutions buvables, ces stimulants apportent à l’organisme les nutriments nécessaires pour qu’il retrouve sa vitalité. Il s’agit généralement :

  • D’extraits de plantes aphrodisiaques comme le bois bandé, le gingembre, le guarana ou encore le ginseng ;
  • D’oligo-éléments comme le magnésium qui diminue le stress et la fatigue ;
  • De vitamines comme les vitamines C, B5 ou B12.

Consulter un médecin

Si la perte de désir est toujours d’actualité, il est nécessaire de consulter un médecin. Celui-ci pourra déceler la cause exacte de la baisse de la libido masculine et saura apporter une réponse adaptée.

Lorsque la baisse du désir est causée par un faible taux de testostérone, le médecin peut proposer une thérapie hormonale. La testostérone est alors administrée par le biais d’injections à intervalles de 3 ou 4 semaines. Néanmoins, il existe maintenant des solutions similaires moins contraignantes. Le complément alimentaire Manolis, par exemple, permet d’agir sur le taux de testostérone afin d’améliorer les capacités et fonctions sexuelles. Il se présente sous la forme de comprimés à prendre une fois par jour à heure fixe.

En cas de baisse de la libido masculine d’origine médicale, la prise en charge consiste le plus souvent à traiter directement la source du problème, que ce soit une maladie ou un trouble sexuel. Lorsqu’un médicament est en cause, le médecin peut essayer de trouver une alternative thérapeutique.

Suivre une thérapie

Lorsque la baisse de la libido ne résulte pas d’un problème hormonal ou médical, mais que les troubles persistent malgré les efforts mis en place, il est possible que la situation soit liée à un problème psychologique profond. Il peut s’agir d’un choc émotionnel personnel (qui peut remonter à l’enfance ou à l’adolescence) ou de difficultés importantes au sein du couple.

Dans ce cas, il est conseillé de suivre une thérapie auprès d’un psychologue, d’un thérapeute conjugal ou d’un sexologue pour cerner les facteurs à l’origine du trouble et trouver une solution.

Ce qu’il faut retenir

Comme les femmes, les hommes peuvent parfois manquer de désir sexuel. Un problème psychologique, un trouble hormonal ou un souci de santé peuvent être en cause. Néanmoins, aucune de ces situations n’est une fatalité. Il existe de nombreuses solutions à mettre en place pour booster sa libido et retrouver une vie sexuelle épanouie.

Laissez votre commentaire