Luminothérapie, vitamine D : booster son moral pendant l’hiver

Luminothérapie, vitamine D : booster son moral pendant l’hiver

726
0
<<<
>>>

A chaque retour de l’automne, c’est la même rengaine : les jours qui raccourcissent et le manque de lumière pèsent sur le moral, et c’est la déprime assurée. Pour remédier à cela, les lampes de luminothérapie fleurissent un peu partout dans les rayons depuis quelques années. A quoi servent-elles, comment peuvent-elles agir sur notre moral ?

Luminothérapie : pour quoi faire ?

Femme -  Luminotherapie  domicileLa principale utilisation de la luminothérapie : combattre le blues hivernal. A l’approche de l’hiver, le manque d’ensoleillement à un effet néfaste sur l’horloge biologique interne pour bon nombre d’entre nous, entraînant ce que l’on appelle communément la « dépression saisonnière ». Quels symptômes apparaissent ? Humeur dépressive, fatigue, irritabilité, baisse de la libido…

Or, notre horloge interne est un puissant centre de contrôle, dans lequel la mélatonine a un rôle clé en étant secrétée dès la tombée de la nuit jusqu’au lever du jour. C’est pourquoi elle va aider à réguler les cycles de sommeil en définissant le rythme jour-nuit.

Luminothérapie : comment ça marche ?

Dès le début de l’automne où la luminosité se fait moindre jusqu’au printemps, la luminothérapie va permettre de recréer la lumière blanche du soleil. Une règle : respecter le temps d’exposition préconisé par l’appareil.

La lampe doit comporter des filtres UV, mais elle reste néanmoins déconseillée aux personnes souffrant de problèmes oculaires, ainsi qu’aux patients utilisant des médicaments aux effets photosensibles. La luminothérapie peut aussi être utile aux personnes travaillant de nuit, ou soumises au décalage horaire.

Évidemment, la lampe de luminothérapie est à utiliser le matin plutôt que le soir : trop de luminosité en soirée contribue à rester éveillé.

Il existe des centres de luminothérapie : la lumière diffusée est alors très proche de la lumière naturelle.

Faire le plein en vitamine D

L’exposition au soleil permet de synthétiser la vitamine D, nécessaire à notre organisme pour absorber le calcium, le phosphore, améliorer la force musculaire et prévenir certaines dépressions. Mais elle intervient aussi dans le fonctionnement du système immunitaire. C’était d’ailleurs la première indication de la luminothérapie au 19ème siècle.

En automne-hiver, lorsque l’ensoleillement se fait plus rare, il est alors possible de compenser le manque de lumière en supplémentant son alimentation en vitamine D : des compléments alimentaires existent, mais consommer davantage de bananes, germes de blé ou encore de jaunes d’œuf permettra aussi d’augmenter naturellement les apports en vitamine D.

A lire aussi : Vitamine D : quels bénéfices pour l’organisme ?

Laissez votre commentaire