Mal aux oreilles : mon enfant a-t-il une otite ?

Mal aux oreilles : mon enfant a-t-il une otite ?

73
0
<<<
>>>

douleur otite enfantAie ! Votre enfant se plaint d’une vive douleur dans l’oreille. Vous pensez à une otite ? Vous n’avez peut-être pas tort : les otites sont très fréquentes chez les petits. Cependant, cette infection n’est pas la seule explication possible à une douleur d’oreille. Un bouchon de cérumen, des problèmes dentaires, de mâchoire ou encore une angine peuvent aussi être en cause.

Si l’on conseille généralement de donner du paracétamol à l’enfant pour soulager sa douleur, il reste important de savoir déceler son origine pour adapter les autres soins et consulter éventuellement un spécialiste. Pharma GDD vous aide à y voir plus clair.

Le bouchon de cérumen responsable d’une gêne auriculaire

Le cérumen est une substance cireuse qui se trouve dans le conduit de l’oreille. Il piège les bactéries et les corps étrangers qui pourraient infecter les oreilles. Il est donc utile à notre bonne santé. Le problème, c’est qu’il peut parfois s’accumuler au point de former un bouchon devant le tympan.

Plus qu’une douleur auriculaire, un bouchon de cérumen provoque une gêne et une sensation désagréable de pression dans une oreille ou les deux. Généralement, le bouchon s’accompagne aussi d’une baisse de l’audition, d’acouphènes, de bourdonnements dans les oreilles et parfois de vertiges.

Comment retirer un bouchon de cérumen ?

Un tel bouchon doit être retiré grâce à un lavement auriculaire. Il est conseillé d’utiliser pour cela un spray adapté, des gouttes ou une poire effilée. Ces solutions, disponibles en pharmacie ou parapharmacie, viennent dissoudre le bouchon de cérumen ou le ramollir dans l’objectif de le retirer plus facilement.

 

Les problèmes dentaires à l’origine d’une douleur d’oreille

Une carie ? Une poussée dentaire ? Une infection ? Les problèmes dentaires peuvent aussi être à l’origine de la douleur auriculaire que vous prenez pour une otite.

En effet, le mal de dents peut s’étendre à plusieurs zones faciales telles que la mâchoire, la tête, … Et les oreilles ! Si votre enfant se plaint à la fois de ses oreilles et de ses dents, ne cherchez plus, les deux sont sûrement liées !

Comment réagir en cas de problèmes dentaires ?

Mis à part donner du paracétamol à votre enfant pour le soulager, vous ne pourrez pas soigner vous-même un problème dentaire. Il est donc nécessaire de prendre rapidement rendez-vous chez le dentiste.

Les problèmes de mâchoire sources de douleurs d’oreilles

L’articulation de la mâchoire est située juste devant l’oreille. Lorsqu’elle est crispée ou qu’elle se ferme mal, elle peut entraîner des douleurs auriculaires. C’est pourquoi, les enfants qui claquent ou grincent des dents en dormant se plaignent fréquemment de telles douleurs.

Le stress, une dentition mal alignée, un traumatisme ou de mauvaises habitudes (se ronger les ongles, mâcher un crayon, …) peuvent aussi provoquer un problème de mâchoire entraînant des douleurs aux oreilles.

Comment réagir face à un problème de mâchoire ?

Il est important d’apprendre à votre enfant à soulager sa mâchoire pour que tout rentre dans l’ordre. Vous pouvez l’aider en lui proposant des activités calmes, pour évacuer son stress, ou encore en lui offrant des aliments mous ou coupés en petits morceaux. Sa douleur peut être soulagée grâce à l’application d’une poche chaude sur la mâchoire associée à la prise de paracétamol. Si le problème persiste, il sera nécessaire de l’emmener consulter un médecin ou un dentiste.

Mal aux oreilles : il peut s’agir d’une angine

Une oreille douloureuse peut aussi être la conséquence d’une angine. Très courante chez les enfants, cette affection provoque une inflammation de la gorge qui peut s’étendre aux oreilles.

On distingue une angine d’une otite en prêtant attention aux autres symptômes que la douleur auriculaire. L’angine provoque de la fièvre, un mal de gorge, une difficulté à avaler, des douleurs abdominales, voire même des diarrhées. Selon qu’elle soit virale ou bactérienne, elle peut aussi provoquer une toux, un enrouement ou une augmentation du volume des ganglions lymphatiques.

Comment soigner une angine ?

Si votre enfant souffre d’une angine, et notamment s’il a de la fièvre, il est nécessaire de consulter un médecin. En attendant le rendez-vous, vous pouvez le soulager grâce à la prise de paracétamol et en le maintenant dans un environnement sain et frais (entre 21°C et 23°C).

Otite : qu’en est-il ?

Les otites restent, bien entendu, une cause fréquente des douleurs d’oreilles chez les enfants. Il s’agit d’une infection et inflammation de l’oreille qui peut s’accompagner d’une autre maladie, comme une rhinopharyngite ou une angine. Elle peut concerner une ou deux oreilles.

On en distingue quatre types principaux :

  • L’otite interne est une infection ou une inflammation de l’oreille interne qui peut être d’origine bactérienne, virale ou inflammatoire. Les symptômes de l’otite interne correspondent à une sensation de vertige, d’instabilité dans l’espace, des nausées, des vomissements, voire une surdité plus ou moins sévère. Elle peut aussi s’accompagner d’une fièvre, d’une vive douleur dans l’oreille, d’acouphènes, de bourdonnements et d’une paralysie faciale.
  • L’otite externe (OE) est une inflammation du conduit auditif. Très fréquente chez les nageurs, elle est surnommée « l’otite du baigneur ». Et pour cause, elle est souvent causée par un excès d’humidité qui fragilise la peau du conduit auditif et favorise la prolifération des microbes. Elle provoque une douleur importante de l’oreille d’apparition rapide et un léger écoulement de pus. Elle ne s’accompagne pas de fièvre ou d’une diminution de l’audition, mais on retrouve souvent de petits ganglions gonflés autour de l’oreille.
  • L’otite moyenne aiguë (OMA) est une inflammation infectieuse de l’oreille moyenne. C’est le type d’otite le plus courant. Elle est d’ailleurs très fréquente chez les enfants de 0 à 6 ans. Elle provoque une fièvre, une vive douleur, la présence de pus dans l’oreille et la présence de symptômes de la rhino-pharyngite (nez bouché, écoulement nasal, respiration difficile). Dans certains cas, on observe également une baisse de l’audition, un écoulement par l’oreille et une conjonctivite.
  • L’otite séreuse est une inflammation de l’oreille moyenne qui dure depuis plus de 3 semaines. Il s’agit d’une otite moyenne aiguë qui a évolué.

Comment soigner une otite ?

Pour soulager une otite, votre enfant peut prendre du paracétamol, mais il faudra nécessairement consulter un médecin, car cet antidouleur ne constitue pas un traitement de la maladie. La plupart du temps, la prise en charge consiste à mettre des gouttes dans l’oreille de l’enfant, uniquement si son tympan est ouvert. Dans certains cas, des antibiotiques sont aussi prescrits par le médecin.

Oreille douloureuse : des gestes pour s’en protéger

Pour prévenir les douleurs, il est essentiel d’adopter une bonne hygiène des oreilles, grâce à un nettoyage régulier à l’aide d’un spray auriculaire, d’un oriculi, d’une poire effilée et/ou de coton-tiges. Cela permet d’éliminer l’excès de cérumen et de diminuer le risque de bouchons.

En outre, il est nécessaire de protéger ses oreilles de l’environnement extérieur, notamment du bruit, de la pression provoquée par l’altitude et de l’humidité.

Mal aux oreilles : faut-il s’inquiéter ?

Selon leur cause, les douleurs auriculaires peuvent entraîner de sérieuses complications, comme une méningite, voire une surdité complète.

En outre, en dehors des causes abordées ci-dessus, une douleur d’oreille peut refléter des problèmes plus graves, comme un cancer des voies aérodigestives supérieures (pharynx, larynx, œsophage, …).

Bien que ces cas restent rares, si votre enfant a mal aux oreilles, ne laissez pas la situation traînait : consulter un médecin généraliste ou ORL.

Laissez votre commentaire