Médicaments non utilisés : on en fait quoi ?

Médicaments non utilisés : on en fait quoi ?

1027
0
<<<
>>>

Nous connaissons tous ce cas, plus ou moins régulièrement : un rhume, une petite toux ou un médicament qui nous a été prescrit et bien souvent, à l’issue du traitement, ce sont des fonds de sirop et des comprimés non utilisés qui nous restent sur les bras… Que faut-il en faire ?

On ne les garde pas…

Rapporter ses médicaments périmés ou non utilisés en pharmacie.
Rapporter ses médicaments périmés ou non utilisés en pharmacie permet de les recycler.

Inutile d’entasser les médicaments non-utilisés dans votre armoire à pharmacie. Vous risqueriez de les réutiliser une fois leur date de péremption passée ou à mauvais escient : en effet, n’utilisez pas de médicaments dans d’autres cas que ceux pour lesquels ils vous ont été prescrits ou délivrés, et ne les prêtez pas : l’automédication est à éviter !

… mais on ne les jette pas !

Si vous ne devez pas les garder, il ne faut pas non plus les jeter. Ils représentent en effet un danger pour les personnes susceptibles d’être en contact avec le produit, et doivent être recyclés convenablement.

Direction : la pharmacie

Chaque pharmacie collecte les médicaments non-utilisés dans des bacs prévus à cet effet. Ils seront récupérés, triés et détruits dans le respect des normes environnementales.

Tous les médicaments peuvent-ils êtres rapportés ?

Les comprimés, pilules, gélules, suppositoires, sirops et médicaments liquides, sprays, aérosols sont récoltés en pharmacie, mais sans leurs emballages : les notices et cartons doivent être jetés dans les poubelles spécifiques à la collecte du papier.

Les seringues et aiguilles usagées ne font pas partie du dispositif : elles doivent être collectées dans un collecteur d’aiguilles spécialement prévu à cet effet, pour éviter tout risque de contamination.

En ce qui concerne les cosmétiques et compléments alimentaires, ils doivent être jetés dans la poubelle ménagère.

Conseils

  • Faîtes régulièrement le tri dans votre armoire à pharmacie.
  • Lisez la notice du médicament pour connaître ses conditions de conservation.
  • En cas de doute, demandez l’avis de votre pharmacien.

En savoir plus : www.cyclamed.org

Laissez votre commentaire