Migraine : un nouveau traitement sous forme de patch

Migraine : un nouveau traitement sous forme de patch

110
0
<<<
Crédits photo : Theranica

Le 19e Congrès international de la migraine vient de s’achever à Dublin (Irlande). À cette occasion, la société israélienne Theranica Bio-Electronics, spécialisée dans le domaine de la santé connectée, a présenté devant 1 500 neurologues un nouveau dispositif anti-migraine basé sur la neuromodulation portable. Après avoir obtenu des résultats très encourageants, ce traitement innovant devrait être commercialisé aux États-Unis dans les mois qui viennent.

La migraine, une pathologie méconnue

En France, la migraine concernerait près de 15 % de la population, ce qui représente environ 12 millions de migraineux. Il s’agit d’une affection neurologique complexe, dont le mécanisme déclencheur n’a pour le moment pas été clairement identifié. Mal connue, la migraine est donc souvent mal soignée et s’avère handicapante pour les personnes qui y sont sujettes. Elle se caractérise par un mal de tête intense, pulsatile et unilatéral. Parfois, la migraine s’accompagne de nausées, de vomissements et d’une sensibilité à la lumière et aux bruits ambiants. Elle peut durer de 4 à 72 heures. Environ 15 % des migraineux souffrent de ce que l’on appelle des migraines avec aura, c’est-à-dire des signes neurologiques comme des troubles de vision, des fourmillements ou des engourdissements dans une partie du corps. Les anti-douleurs conventionnels (paracétamol, ibuprofène) ne sont pas toujours adaptés pour soulager une migraine, c’est pourquoi les scientifiques sont toujours à la recherche de nouveaux traitements.

Mode d’emploi du Nerivio Migra

Le patch anti-migraine conçu par Theranica a été baptisé Nerivio Migra. Son fonctionnement repose sur le principe de l’électrothérapie ou neurostimulation électrique transcutanée (TENS), une méthode largement utilisée au sein des centres de lutte contre la douleur. Le docteur David Yarnitsky a conduit les essais en collaboration avec le docteur Brian Mitchell Grosberg, directeur du centre migraine de Hartford au Connecticut (États-Unis). Il explique : “Le patch, muni d’électrodes, envoie une impulsion électrique, des fourmillements légers qui ont pour but de court-circuiter les messages douloureux au cerveau”. Il peut être piloté par une application installée sur le smartphone de la personne souffrant de migraine. Celle-ci peut alors activer la stimulation électrique et ajuster l’intensité selon ses besoins.

Une étude en double aveugle aux résultats prometteurs

Non médicamenteux, non invasif, simple à utiliser et nomade, le Nerivio Migra a été approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) – les autorités sanitaires des États-Unis – en mai 2019. Une étude menée entre décembre 2017 et octobre 2018 a permis de tester le dispositif sur plus de 200 sujets migraineux. La moitié d’entre eux a été traitée avec le patch anti-migraine et l’autre avec un placebo. Au sein du groupe « Nerivio Migra », 66,7 % des sujets ont été soulagés dans les deux heures qui ont suivi le début du traitement et une disparition totale de la migraine a été observée chez plus de 30 % des sujets. D’autre part, dans le groupe « placebo », seuls 38,8 % des patients ont été soulagés et 18,4 % ont vu leur migraine disparaître.

Le Nerivio Migra rejoint d’autres dispositifs de neurostimulation portable déjà disponibles pour combattre la migraine : le Gammacore, qui se place au niveau du cou, et le Cefaly, à fixer sur le front.

Laissez votre commentaire