Nettoyer une plaie : pourquoi éviter le coton ?

Nettoyer une plaie : pourquoi éviter le coton ?

314
0
<<<
>>>

plaie cotonPetit bobo ou grosse blessure, toute plaie doit être désinfectée, afin de prévenir le risque d’infection. Lorsqu’elle reste superficielle, les soins peuvent être pratiqués à la maison grâce à quelques conseils simples. L’un d’entre eux consiste à ne jamais utiliser de coton pour nettoyer ou protéger une plaie. On vous explique.

La blessure risque de s’aggraver

Lorsque le coton (hydrophile ou d’ouate) entre en contact avec la plaie, il risque de laisser des fibres à l’intérieur de la blessure. La présence de ces corps étrangers pourrait alors ralentir la cicatrisation, voire provoquer une surinfection.

Comment bien soigner une plaie ?

Pour nettoyer correctement une plaie superficielle, procédez en 4 étapes :

  • Lavez-vous les mains à l’eau et au savon ;
  • Nettoyez la plaie grâce à de l’eau et du savon afin d’ôter le sang et les souillures ;
  • Désinfectez la plaie à l’aide de compresses et d’une solution antiseptique incolore ;
  • Protégez grâce à un pansement adapté.

Pensez à surveiller l’évolution de la plaie. Si des signes d’infection apparaissent (rougeur, douleur, suitement, fièvre, …) ou que la plaie ne cicatrise pas après deux semaines, il faut consulter.

Reconnaître une plaie nécessitant une consultation d’urgence

Dans certains cas, le nettoyage de la plaie ne suffira pas, car la blessure est trop importante.

Il faut consulter en urgence, sans intervenir, en cas de plaie :

  • Ouverte, profonde et/ou étendue ;
  • Située sur le crâne, avec un saignement abondant ;
  • Se trouvant sur le thorax, l’abdomen, l’œil, le visage ou le cou ;
  • Saignant par pulsations, au rythme des contractions du cœur, pouvant révéler l’atteinte d’une artère ou artériole (petit vaisseau sanguin).

La consultation est également recommandée si vous êtes diabétiques, sous traitement anticoagulant ou que vos vaccins ne sont pas à jour (notamment contre le tétanos).

Le médecin pourra prescrire différents soins (colle chirurgicale, points de suture, …) selon la nature de la lésion.

A lire aussi : Armoire à pharmacie : que doit-elle comporter ?

Laissez votre commentaire