Nos habitudes alimentaires ont changé

Nos habitudes alimentaires ont changé

241
0
<<<
>>>

habitudes alimentairesLe fait maison, les portions raisonnables et les produits frais et de saison ont la cote auprès des Français. Une récente enquête Harris Interactive indique qu’ils seraient 81 % à déclarer respecter une alimentation équilibrée au quotidien. Des réflexes sains en réponse aux nombreux scandales alimentaires, à l’impact écologique de notre mode de consommation excessif ainsi qu’aux conditions de vie animale.

Des Français à la recherche du « mieux manger »

Les Français ont une relation forte à l’alimentation et particulièrement à la cuisine : 63 % d’entre eux pensent que respecter un équilibre alimentaire est important.

Cette sensibilité à l’alimentation a fait apparaitre de nouveaux régimes alimentaires, de type végétarien, sans gluten ou vegan, pratiqués par 4 % à 6 % des Français. À noter : le mouvement flexitarien moins connu est aussi pratiqué par 6 % des consommateurs.

Globalement les crises alimentaires ont marqué les Français : ils sont 44 % a déclaré avoir changé totalement leurs habitudes alimentaires sans revenir aux précédentes. La plupart se sont ainsi tourné vers le « fait maison » : 54 % confectionnent leur soupe de légumes, 38 % cultivent des herbes aromatiques et 35 % font leur confiture et compote eux-mêmes… et seuls 8 % d’entre eux font confiance aux marques alimentaires !

Moins de viande, plus de fruits et de légumes

Selon l’étude, ¼ des Français consommeraient plus de légumes et fruits quotidiennement qu’il y a 2 ans. Le poisson est lui aussi en progression : 20 % d’entre eux en consomment plus souvent qu’il y a 2 ans. Des produits favorisés notamment au détriment de la viande. Ainsi, 32% des Français ont déclaré en consommer moins souvent qu’il y a 2 ans.

Des choix plus raisonnables

En termes de critères de choix, arrivent en tête la fraicheur des produits (67%), le respect de la saisonnalité (56%), l’origine des produits, l’absence de pesticides (59%), d’OGM (53%) ou d’antibiotiques (49%), tout comme le respect du bien-être animal (48%).

Les dimensions sociétales sont également importantes dans le choix des produits : ainsi 40% déclarent être attentifs au respect de l’environnement et 30% au choix de produits éthiques / équitables.

Les Français semblent également se tourner vers des portions plus raisonnées : plus de 20% seraient attirés par des mini-produits, des produits portionnables (format individuel plutôt que familial) ou des fruits frais découpés.

Par ailleurs, 64% d’entre eux estiment utile un système d’étiquetage nutritionnel qui les aiderait à mieux choisir leur produit. Un projet déjà envisagé par le gouvernement.

Une enquête positive qui donne envie de mettre son assiette au vert. C’est parti ?

A lire aussi : Alimentation : vers un étiquetage plus transparent

Laissez votre commentaire