Paillettes dans le vagin : la tendance qui inquiète

Paillettes dans le vagin : la tendance qui inquiète

800
0
<<<
>>>

paillettes-vagin

Copyright : prettywomaninc.com

Ces dernières semaines, une nouvelle tendance agite la toile et fait déjà fureur aux États-Unis : des capsules, semblables à des médicaments, remplies de paillettes comestibles à insérer dans son vagin et censées rendre la vie sexuelle plus « fun ». Mises en vente par la société Pretty Woman Inc, ces capsules, renommées « Passion Dust Intimacy Capsules », inquiètent les gynécologues. Ces professionnels craignent notamment que les paillettes ne viennent déséquilibrer la flore vaginale.

Paillettes dans le vagin : une brillante idée ?

Sur son site, la société Pretty Woman vente les mérites de son produit. D’après elle, ces capsules s’insèrent dans le vagin une heure avant de rapport, afin de libérer leurs paillettes aromatisées aux bonbons sous l’effet de l’excitation. Sa promesse : rendre votre vagin « soyeux, doux et magique » aux yeux de votre amoureux et rendre la sexualité « plus amusante et agréable » !

Une lubie quelque peu farfelue qui a déclenché la colère des féministes, et surtout l’inquiétude des professionnels de santé. Les capsules, qui contiennent de l’amidon de maïs, de la poudre d’acacia et de stéarate végétal, pourraient être très dangereuses pour la flore vaginale. « Le vagin contient un équilibre très fin de bonnes bactéries, qui sont là pour le protéger » a expliqué à The Independant le docteur Vanessa McKay porte-parole de l’association des gynécologues britanniques. « Si les femmes introduisent des corps étrangers à l’intérieur de leur vagin ; elles prennent le risque de détruire cet équilibre, ce qui peut engendrer des infections, des inflammations, ou aller jusqu’à la vaginose bactérienne (infection de la vulve)». « L’utilisation d’un produit comme celui-ci, surnommé poussière de la passion, pourrait tuer la passion tout court » a précisé Vanessa McKay.

Pour faire face à ces attaques, le fabricant des pilules a précisé sur son site que « tous les gynécologues vous conseilleront de ne RIEN mettre dans votre vagin » ajoutant que « si vous avez des problèmes vaginaux, c’est que vous les aviez avant d’utiliser “Passion Dust Intimacy Capsules” ».

En attendant, et malgré les nombreux avertissements des gynécologues, les paillettes sont déjà en rupture de stock, victimes de leur succès. Une liste d’attente de 7 000 personnes a été annoncée sur le site du fabricant …

Laissez votre commentaire