Pas d’école pour les enfants non vaccinés

Pas d’école pour les enfants non vaccinés

1072
0
<<<
>>>

école vaccin enfantsDepuis des mois, l’obligation vaccinale des enfants étendue à 11 vaccins fait polémique. D’après un sondage Odoxa, 56 % des Français y seraient opposés. Pourtant, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, ne souhaite pas revenir sur sa décision. Invitée du « Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro » ce dimanche 22 octobre, elle a notamment expliqué que les enfants non vaccinés ne pourront pas entrer en crèches, ni à l’école. Une sanction majeure à laquelle il n’y a « pas besoin de rajouter une sanction pénale ou financière » a-t-elle ajouté.

Limiter les risques de virus mortels dans les établissements scolaires

La mesure concerne tous les établissements « publics et privés » et tous les enfants « nés après le 1er janvier 2018 » a précisé Agnès Buzyn. Elle a pour objectif de réduire le risque d’exposition des « autres enfants à des virus mortels ».

« Nous avons des enfants qui meurent de maladies évitables par un vaccin », assure-t-elle, énumérant la rougeole, la méningite et « des milliers de jeunes qui s’infectent de l’hépatite B, qui font des cirrhoses et des cancers ». « C’est totalement passé sous silence alors que d’autres continents, comme le continent sud-américain a réussi à totalement éradiquer la rougeole. »

Agnès Buzyn appelle à la confiance envers les vaccins

Face aux parents méfiants, la ministre de la Santé se veut rassurante. Elle appelle à la confiance précisant qu’aujourd’hui « il y a déjà 8 enfants sur 10 qui font ces 11 vaccins (…) Mon objectif, c’est de passer à 9 enfants sur 10 pour éviter les épidémies. Ce sont les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé pour tous les pays du monde ».

Laissez votre commentaire