Peau sèche, rougeurs, squames, … : comment prévenir des maux de l’hiver...

Peau sèche, rougeurs, squames, … : comment prévenir des maux de l’hiver ?

167
0
<<<
>>>

peau sècheLorsque l’hiver s’installe, la peau peut parfois tirailler et manquer d’éclat. En cause : des températures basses et le vent, associés au contraste de pièces surchauffées. Pour prévenir des maux de l’hiver, suivez le guide !

Réhydratez-vous

Si la peau manque d’élasticité en hiver, c’est souvent qu’elle est déshydratée. Pour pallier ce problème, il faut l’hydrater autant de l’extérieur que de l’intérieur. Il est donc conseillé de boire au minimum 1,5 L d’eau par jour. En complément, une crème hydratante doit être appliquée matin et soir. Pour compléter la routine, prenez le temps d’appliquer un masque hydratant une fois par semaine.

Nettoyez votre peau en douceur

Pour nettoyer et démaquiller votre peau, privilégiez les solutions douces et non-agressives. Le nettoyage doit avoir lieu deux fois par jour : au lever et au coucher. Lors de cette étape, évitez de frotter trop fort pour ne pas agresser l’épiderme.

Camouflez vos imperfections

Pour les rougeurs localisées, il existe des correcteurs verts. Cette couleur annule en effet la couleur rouge. Pour les rougeurs plus diffuses et pour unifier le teint, des CC crèmes, au pouvoir hydratant, atténueront un teint un peu rougeaud.

Ciblez les zones sensibles

Certaines zones du visage sont particulièrement sensibles aux variations de température. Pour les lèvres par exemple, sujettes aux gerçures, des solutions adaptées doivent être utilisées. Les soins à base de beurre de karité sont d’excellents alliés contre les lèvres gercées.

Adoptez des réflexes quotidiens

Certains gestes du quotidien peuvent être des facteurs aggravants. Par exemple, il est conseillé d’éviter les pièces surchauffées et confinées : l’écart de température avec l’extérieur assèche la peau. De la même façon, les bains chauds et les longues pauses devant le radiateur sont à éviter. En outre, une alimentation équilibrée riche en oméga-3 est recommandée, car ceux-ci viennent nourrir la peau de l’intérieur. Du point de vue vestimentaire, la laine, en contact direct avec la peau, est à proscrire car elle irrite l’épiderme.

Consultez un dermatologue

Si les symptômes persistent, il convient de consulter un dermatologue pour vérifier qu’il ne s’agit ni d’une pathologie cutanée (eczéma, psoriasis…) ni, plus généralement, d’une maladie : la thyroïde ou le diabète par exemple peuvent influencer la qualité de la peau.

A lire aussi : Belle en hiver : adieux lèvres gercées, mains abîmées, nez irrité, …

Laissez votre commentaire