Phyto: ces plantes qui font les jambes légères

Phyto: ces plantes qui font les jambes légères

467
0
<<<
>>>

La phytothérapie est une médecine traditionnelle qui se base sur des données scientifiques et a prouvé son efficacité pour soigner ou soulager de nombreuses pathologies.  Les produits de phytothérapie se trouvent en pharmacies sous diverses formes : tisanes, gélules, granules et comprimés, gels et crèmes. Pharma GDD vous fait découvrir ces plantes qui vont vous faire de belles jambes !

Le Cyprès stimule la circulation

Originaire de la Méditerranée, le cyprès est traditionnellement planté à côté des mas provençaux. Ce sont ses cônes qui sont utilisaient en phytothérapie. Particulièrement riches en flavonoïdes et en tanins, ils resserrent les vaisseaux et les capillaires, et boostent le retour veineux. Les plantes riches en flavonoïdes, tels le mélilot, l’hamamélis, le petit-houx, le ginkgo et la vigne rouge, sont réputées pour leurs effets bénéfiques en cas de maladie veineuse. Les graines et l’écorce du marronnier d’Inde contiennent de l’aescine et de l’aeculoside, aux propriétés stimulantes et protectrices sur les veines. Des compléments alimentaires à base de plantes diminuant la sensation de jambes lourdes ou favorisant la circulation sanguine sont disponibles.

Utilisation

  • Bain : une quinzaine de gouttes d’huile essentielle diluées dans du bain moussant
  • Massage : 10 gouttes diluées dans 1 à 2 cuillères à soupe d’une huile végétale grasse appliquer sur les zones veineuses, de bas en haut jusqu’à pénétration, le soir au coucher.
  • Complément alimentaire : Prendre 1 gélule matin, midi et soir au moment des repas avec un grand verre d’eau.

 

Précaution :

Le cyprès est formellement déconseillé pour les enfants, les personnes épileptiques et les femmes enceintes.

 


Arkogélules cyprès 45 gélules

 

 

Le mélilot fluidifie le sang

Le mélilot est connu sous le nom de petit trèfle jaune ou encore de luzerne bâtarde. La tige, longue de 50 cm à 1 m, porte des petites feuilles oblongues. Les fleurs de couleur jaune s’épanouissent de mai à septembre en petites grappes. Le mélilot contient des coumarines et des flavonoïdes qui ont des propriétés anticoagulantes, et agissent sur la paroi vasculaire. La plante contient également des acides phénoliques et des saponosides, qui ont une action tonifiante sur les fibres musculaires entourant les vaisseaux sanguins. Il est aussi diurétique et antispasmodique.Les fleurs de mélilot sont utilisées dans les infusions. Elles sont aussi concentrées dans les compléments nutritionnels et les crèmes de soin.

Utilisation :

  • Gélules : 1 à 2 gélules par jour

 

Précaution :

Le mélilot est formellement déconseillé aux femmes enceintes.

 

Pileje Phytostandard mélilot 20 gélules

 

La vigne rouge pour favoriser le retour veineux

Cette vigne pousse naturellement dans les régions méditerranéennes. Ses feuilles prennent en automne une teinte rouge ce qui la caractérise. Ce sont elles que l’on utilise pour leur richesse en flavonoïdes et en tanins. Des microconstituants qui resserrent les tissus, augmentent la résistance des vaisseaux et des capillaires, et favorisent le retour veineux. On peut acheter la vigne rouge en vrac pour en faire des infusions (10 min dans de l’eau bouillante) ou en décoction pour un bain de pied (faire bouillir dans de l’eau). Si vous êtes gênée par son goût un peu âcre, vous pouvez l’acheter en gélules.

 

Utilisation :

  • Ampoule : Prendre une ampoule par jour, pure ou diluée dans un demi-verre d’eau.
  • Infusion : Versez de l’eau frémissante sur la partie de la plante utilisée. Laissez en contact 5 à 15 minutes.Filtrez.
  • Gélule: 1 à 2 gélules par jour, à avaler avec un grand verre d’eau


Iphym vigne rouge feuille coupée

Le marronnier d’Inde pour dégonfler

Le marronnier d’Inde orne jardins et parcs, ses saponosides, aux vertus décongestionnantes, préviennent les oedèmes et soulagent la douleur provoquée par l’inflammation des veines. La présence de coumarine stimule le tonus veineux. L’écorce, qui possède toutes ces particularités, peut être consommée en décoction. Si le goût du marron d’Inde, très amer, vous rebute, vous pouvez opter pour une cure de gélules.

Utilisation :

  • Solution buvable: Prendre de 100 à 500 gouttes par jour réparties en 3 à 6 prises. Diluer la solution buvable dans un verre d’eau (10 cl). A prendre de préférence au moment des repas.
  • En gélule : 1 gélule matin, midi et soir à prendre au moment des repas.

 

Précaution :

Il n’est pas conseillé de prendre ces gélules sans avis médical.


Intrait de marron d’Inde “S” 90 ml

L’ hamamélis pour consolider les veines

L’hamamélis est un arbuste appelé aussi noisetier de la sorcière, car son bois était utilisé par les sorciers indiens comme baguette de divination. Les parties de l’hamamélis utilisées en phytothérapie sont les feuilles, les graines, ainsi que les toutes jeunes brindilles et l’écorce. Les feuilles sont séchées avant d’être réduites en poudre pour fabriquer les gélules ou pour être tout simplement utilisées en tisanes.

L’hamamélis contient des tanins astringents (catéchiques et galliques) en grande quantité, ainsi que des flavonoïdes. Les propriétés de régulation de la circulation veineuse de l’hamamélis sont dues à la rutine, qui a une action veinotonique, et à la vitamine P, qui ont la capacité de protéger les parois des veines. L’hamamélis renferme également des mucilages et de la saponine. Les feuilles sont faciles à trouver dans les herboristeries, sous la forme sèche que l’on utilise alors en infusion.

Utilisation :

Les tisanes, comme les gélules, se prennent sous forme de cures de trois semaines. Les bienfaits se font sentir au bout de quelques jours, à condition de boire suffisamment.  Les cures, qui sont à faire régulièrement, évitent l’évolution défavorable de l’insuffisance veineuse.

 

 

Laissez votre commentaire