Pilule contraceptive : une solution contre l’acné ?

Pilule contraceptive : une solution contre l’acné ?

271
0
<<<
>>>

pilule acnéBoutons et points noirs vous dépriment ? Ces imperfections cutanées, plus ou moins importantes selon la gravité de votre acné, peuvent être d’origine hormonale. Le stress, le tabac, la pollution et une alimentation déséquilibrée participent aussi à leur apparition. Contrairement aux idées reçues, l’acné ne touche pas seulement les adolescents et peut apparaître à tous les stades de la vie, notamment chez les femmes.

Si les traitements médicamenteux et les solutions cosmétiques se révèlent souvent efficaces pour combattre les imperfections et la gêne occasionnée, les femmes peuvent aussi envisager la prise d’une pilule contraceptive en cas d’acné persistante.

Alors, que faut-il penser de la pilule contre l’acné ? Est-ce vraiment la solution ? Pharma GDD vous dit tout !

Pilule contraceptive : que faut-il savoir ?

La pilule est un moyen de contraception présenté sous forme de comprimés. Elle représente la méthode contraceptive la plus utilisée par les femmes en France. Un succès qui pourrait bientôt s’étendre aux hommes puisque de nombreuses études tentent d’élaborer une pilule exclusivement masculine.

Actuellement, il existe plusieurs sortes de pilules féminines. Derrière le mot « pilule » se cachent donc en réalité plusieurs types de contraceptifs dont les hormones et les dosages sont différents. Il convient de distinguer la pilule dite progestative de la pilule oestroprogestative.

La pilule progestative ne contient qu’un progestatif, alors que la pilule oestroprogestative, aussi appelée pilule combinée, contient à la fois un progestatif et un œstrogène. Cette différence peut paraître anodine, mais elle a, en réalité, toute son importance lorsqu’une personne cherche à réduire son acné.

Quelle pilule contre l’acné ?

La pilule contraceptive ne peut être un traitement adapté en cas d’acné qu’à condition qu’elle soit oestroprogestative. En effet, ce type de pilule freine la stimulation des glandes sébacées qui produisent le sébum responsable de l’acné. Autrement dit, la pilule oestroprogestative agit à la source du problème pour rendre la peau moins grasse et réduire les imperfections.

À l’inverse, la pilule progestative stimule la production de sébum et donc peut aggraver, voire provoquer l’acné. C’est pourquoi, il est vivement conseillé de toujours prévenir son médecin que l’on a souffert d’acné lors de la prescription d’une nouvelle pilule (même si cela paraît parfois n’être plus qu’un lointain souvenir).

Où trouver une pilule contre l’acné ?

Comme toutes les autres pilules, les pilules oestroprogestatives doivent être prescrites par un professionnel de santé comme un gynécologue, un médecin généraliste ou une sage-femme. Dans le cadre d’un traitement contre l’acné, un dermatologue peut aussi délivrer une telle prescription.

La pilule doit ensuite être récupérée en pharmacie sur présentation de l’ordonnance.

Dans certains cas particuliers, la pilule contraceptive peut être délivrée gratuitement par un centre de planification et d’éducation familiale (CPEF). C’est le cas pour les jeunes femmes mineures ou les personnes sans couverture sociale personnelle.

La pilule contraceptive est-elle une solution miracle contre l’acné ?

Même oestroprogestative, la pilule contraceptive n’est pas un remède miracle contre l’acné. Elle peut mettre plusieurs mois pour freiner complètement l’action des glandes sébacées et donc agir contre l’acné. Il faut savoir faire preuve de patience même si l’on souhaiterait que les imperfections disparaissent très rapidement.

En outre, toutes les femmes ne réagissent pas de la même manière à la contraception et toutes ne souffrent pas du même niveau d’acné. Ainsi, une pilule qui est efficace pour une personne peut ne pas l’être pour une autre.

En cas d’inefficacité, il est essentiel d’en parler avec son médecin prescripteur qui saura trouver une solution adaptée et proposera, selon les cas, une autre pilule ou un traitement alternatif pour en finir avec les imperfections.

Les bonnes habitudes contre l’acné

Contre l’acné, la pilule contraceptive ne fait pas tout. Il est important d’adapter son mode de vie et de respecter quelques principes d’hygiène :

  • Manger équilibrée et de façon saine en évitant les aliments trop gras qui risquent de graisser la peau ;
  • Ne pas fumer, car la nicotine empêche les boutons de cicatriser et favorise les bouchons de sébum ;
  • Protéger sa peau du soleil grâce à l’application régulièrement d’une protection solaire adaptée aux rayonnements UV ;
  • Fuir les sources de stress, car les glandes sébacées sont sensibles aux molécules sécrétées en cas d’anxiété ;
  • Choisir uniquement des soins et produits de maquillage non-comédogènes. Ces produits sont spécialement conçus pour ne pas obstruer les pores.
  • Bien se démaquiller chaque soir pour retirer le maquillage, les imperfections et les résidus liés à la pollution.
  • Nettoyer sa peau deux fois par jour avec un pain dermatologique ou un produit nettoyant adapté aux peaux acnéiques (sans savon et sans parfum) ;
  • Hydrater sa peau matin et soir grâce à une crème hydratante spéciale peau acnéique. L’hydratation est primordiale pour toutes les peaux, même grasses.
  • Ne pas toucher ses boutons au risque de les voir se multiplier.

En complément, il est vivement conseillé de consulter régulièrement un dermatologue. Ce professionnel de santé sait adapter la prise en charge selon le degré de gravité de l’acné. Ainsi, il est aussi bien en mesure de proposer des soins locaux en cas d’acné légère à modérée, que des traitements plus radicaux, comme de l’isotrétinoïne, pour les cas les plus sévères.

Pour en savoir plus sur les traitements adaptés à votre acné, nous vous invitons à poursuivre votre lecture vers notre article : Acné : quand passer aux médicaments ?

Laissez votre commentaire