Pilules et médicaments ne font pas toujours bon ménage

Pilules et médicaments ne font pas toujours bon ménage

432
0
<<<
>>>

pilules et médicamentsLa prise d’une contraception orale associée à un traitement médicamenteux peut parfois s’avérer être un cocktail dangereux. Si certains traitements diminuent l’efficacité de la pilule contraceptive, d’autres au contraire peuvent en décupler les effets. Pour prévenir tous risques, il est important de signaler la prise d’une contraception orale lors de toute prescription.

Certains médicaments diminuent les taux d’hormones contraceptives

L’efficacité de la contraception hormonale peut être remise en cause : certains médicaments dits “inducteurs enzymatiques” accélèrent le métabolisme hépatique, ce qui provoque une diminution du taux d’hormones contraceptives dans l’organisme. Cette perturbation peut entraîner des saignements anormaux, mais aussi une grossesse non désirée.
L’interaction de certains médicaments inducteurs enzymatiques avec une pilule contraceptive peut aussi entraîner, par exemple, la transformation et la dégradation des hormones au niveau du foie. L’alliance de la pilule avec des médicaments peut aussi altérer la flore intestinale avec pour conséquence une diminution du cycle entéro-hépatique des hormones. Parfois, ce mélange provoque des vomissements ou diarrhées qui viennent perturber l’absorption digestive des hormones. Les traitements à base de charbon ou d’argile et les pansements gastriques peuvent agir sur l’effet de la pilule. Respectez toujours un délai de deux heures minimum entre leurs prises respectives.
En outre, une vigilance particulière est recommandée aux personnes prenant des antiépileptiques, des antirétroviraux et certains antibiotiques. Une plante, le millepertuis, contenue dans des médicaments contre la dépression, est particulièrement sujette à réduire l’efficacité de la pilule.

Au contraire, d’autres les augmentent

Certains médicaments diminuent l’absorption de la pilule dans le tube digestif et par conséquence, augmentent la quantité d’hormones dans le sang. Ces médicaments vont venir modifier l’activité des enzymes du cytochrome P450. Une diminution de la quantité d’enzymes ralentit le métabolisme et donc l’élimination de la pilule, ce qui augmente son temps de présence dans l’organisme. La prise d’antifongiques ou de statines (utilisés pour baisser la cholestérolémie) en association avec la pilule contraceptive, doit être surveillée.

Influence des contraceptifs hormonaux sur la prise de médicaments

À l’inverse, les contraceptifs peuvent aussi influencer l’efficacité de certains traitements médicamenteux. Il est parfois nécessaire, en cas de traitement long, de choisir une autre contraception comme le stérilet par exemple.

Laissez votre commentaire