Piqûre de méduse : à faire / à ne pas faire

Piqûre de méduse : à faire / à ne pas faire

448
0
<<<
>>>

piqure de méduseChaque été, les vacanciers redoutent que les méduses ne leur gâchent le séjour. En cause, leurs piqûres souvent inoffensives, mais très douloureuses. Pour des vacances sereines, apprenez les bons réflexes pour calmer rapidement la douleur.

À faire

  • Rincez la zone touchée avec de l’eau salée ou du sérum physiologique.
  • Si l’œil est touché, rincez-le avec du sérum physiologique et consultez immédiatement un médecin.
  • Retirez les éventuels tentacules restants avec une pince à épiler.
  • Mettez du sable sur la piqûre pour « piéger » les fragments de méduses restés sur la peau.
  • Retirez le sable avec quelque chose de rigide comme une carte postale ou une carte bleue par exemple.
  • Rincez à nouveau avec de l’eau salée ou du sérum physiologique.
  • Appliquez un antiseptique pour désinfecter la plaie puis une crème antihistaminique pour calmer les douleurs et les démangeaisons.
  • Si la piqûre reste douloureuse, sachez que la chaleur dégrade le venin. Vous pouvez laisser la piqûre dans de l’eau chaude durant environ 30 minutes ou approcher avec précaution une source de chaleur comme une cigarette.

À ne pas faire

  • Ne rincez pas à l’eau douce, car cela peut stimuler le venin et empirer le phénomène urticant.
  • N’appliquez pas d’alcool.
  • Contrairement aux idées reçues, n’urinez pas sur la plaie, car cette pratique augmente le risque surinfection.
  • N’essayez pas d’aspirer le venin avec votre bouche.
  • N’approchez pas une méduse, même sans vie : vous risquez une piqûre pendant plusieurs semaines après sa mort.

Et pour prévenir tous risques, pensez à vous munir d’un répulsif anti-méduses, comme le lait double protection Quies qui protège des piqûres de méduses, mais aussi des coups de soleil. Un essentiel à glisser illico dans sa valise !

Laissez votre commentaire