Printemps : comment se préparer au changement de saison ?

Printemps : comment se préparer au changement de saison ?

2374
1
<<<
>>>

Le retour du printemps, c’est pour bientôt ! S’il est très appréciable de retrouver des températures plus clémentes et de voir les jours s’allonger, ce changement de saison peut véritablement perturber notre organisme. Pour cause, nos défenses immunitaires sont sursollicitées en hiver et notre moral subit souvent les conséquences d’un manque de luminosité. À l’arrivée des beaux jours, le contrecoup peut alors être difficile à vivre.

Pour faire face à l’arrivée du printemps avec vitalité et bonne humeur, mieux vaut donc bien se préparer physiquement et mentalement à ce changement de saison. Comment ? Pharma GDD vous dit tout !

Faire une cure détox pour purifier son organisme

Quelques jours avant le retour du printemps, il est conseillé de nettoyer son organisme en profondeur pour le débarrasser des toxines accumulées durant l’hiver.

Pour une cure détox réussie, il est conseillé d’éviter totalement, pendant 5 à 7 jours, les aliments riches, les mauvaises graisses, les sucres raffinés et les produits laitiers. Au contraire, il faut favoriser les aliments non transformés, de préférence bio, comme les légumes, les fruits, les œufs, les viandes maigres et le poisson.

Cette cure va permettre de détoxifier le foie et de purifier l’organisme. Le corps sera prêt à repartir sur une nouvelle base.

Certains actifs naturels peuvent aussi aider à renforcer les bienfaits de cette cure détox. C’est notamment le cas du jus de bouleau et de l’artichaut. Grâce à leur action drainante, ils participent aux fonctions d’élimination de l’organisme. On les retrouve en pharmacie sous la forme de compléments alimentaires.

Manger vitaminé et équilibré

Cette cure détox n’a évidemment aucun intérêt si elle n’est pas suivie d’une alimentation équilibrée et saine. On oublie les raclettes, fondues et autres tartiflettes qui ont rythmé notre hiver. Le début du printemps sonne le bon moment pour remettre les pendules à l’heure, même s’il est évidemment préférable de manger équilibré toute l’année.

Pour composer de jolies assiettes colorées et pleines de vitamines lors d’un changement de saison, on mise sur des fruits et légumes bio de saison que l’on accompagne d’aliments frais et non transformés. Car, on le sait, rien de tel que les bons petits plats faits-maison !

Booster ses défenses immunitaires avec la supplémentation

Pour compléter les bienfaits d’une alimentation équilibrée ou pour compenser d’éventuels manques, il est également possible d’avoir recours à la supplémentation.

Le retour du printemps, tout comme le début de l’automne, est une période idéale pour faire une cure de compléments alimentaires destinés à renforcer les défenses immunitaires ou rééquilibrer l’organisme.

Plusieurs cures sont généralement conseillées lors d’un changement de saison :

  • Une cure de vitamines : certains compléments associent des vitamines à d’autres actifs tonifiants comme de la caféine ou à des minéraux tels que du fer. Ces compléments permettent de retrouver la forme en seulement quelques semaines.
  • Une cure de superaliments comme de la spiruline, de l’acérola ou encore du ginseng. Ces actifs naturels présentent des qualités nutritionnelles exceptionnelles qui participent à la vitalité physique et mentale.
  • Une cure de produits de la ruche, comme de la gelée royale ou de la propolis, reconnus pour leurs vertus énergétiques et nutritives.
  • Une cure de probiotiques pour rééquilibrer la flore intestinale, notamment si elle a été mise à mal par une gastro-entérite dont l’épidémie est courante en hiver. Dans l’idéal, la prise de probiotiques doit être couplée à la prise de prébiotiques qui viennent en quelque sorte « nourrir » les probiotiques.

Prendre soin de ses nuits et fuir le stress

Un bon sommeil est indispensable pour retrouver la forme. Il est donc important d’en prendre soin pour éviter un coup de mou lors du changement de saison.

Plusieurs mesures doivent être mises en place pour passer de bonnes nuits :

  • Faire un grand ménage de printemps pour dormir dans une atmosphère saine et épurée ;
  • Aérer régulièrement sa chambre pour renouveler l’air ;
  • Aménager sa chambre afin que l’ambiance soit propice au sommeil ;
  • Dîner léger et dans l’idéal au moins deux à trois heures avant le coucher ;
  • Fuir les écrans (portable, télévision, tablette, ordinateur) au moins une heure avant le coucher ;
  • Privilégier les activités relaxantes avant de dormir (lecture, yoga, méditation, …).

Si besoin, on prend des compléments alimentaires pour lutter contre le stress ou les troubles du sommeil, à base de magnésium associé à de la vitamine B6 ou contenant de la mélatonine (une hormone responsable de notre endormissement lorsqu’il fait nuit).

Se (re)mettre au sport !

On le sait, l’activité physique est bonne pour le moral et la forme. Au printemps, c’est le bon moment pour se remettre sérieusement au sport afin de se sentir bien dans son maillot cet été sur la plage.

Dans l’idéal, il est recommandé de pratiquer 30 minutes d’activité physique par jour pour rester en bonne santé. Inutile de dépenser des fortunes dans une salle de sport si ce n’est pas votre truc : il est tout à fait possible de bouger au quotidien avec un budget restreint et peu de matériel.

Le jogging est, bien sûr, un incontournable, mais il est également possible de pratiquer des exercices de sport à la maison ou encore d’aller en piscine en famille. Quelle que soit l’activité privilégiée, il est important d’y prendre du plaisir pour garder la motivation !

Retrouvez tous nos conseils pour rester actif lors du changement de saison dans notre article : « 30 minutes d’activité physique par jour : mode d’emploi ».

Se réhabituer au soleil

Au retour des beaux jours, il est important de prendre l’air régulièrement pour profiter de la belle luminosité qu’offre le printemps. En effet, en hiver, le manque de soleil ne permet pas de synthétiser toute la vitamine D nécessaire à l’organisme. Il est donc courant que certaines personnes souffrent d’une carence en vitamine D qui risque alors d’évoluer en dépression saisonnière.

Pour que la transition ne soit pas trop brutale, il est conseillé de réhabituer petit à petit son organisme au soleil. En pratique, il faut s’exposer aux rayons UV quelques minutes supplémentaires chaque jour (même si la luminosité est faible). Cette thérapie naturelle vient contrôler notre horloge biologique interne et régularise notre humeur.

Et si le soleil n’a pas encore l’intention de pointer le bout de son nez, on s’essaye à la luminothérapie. Cette technique thérapeutique consiste à s’exposer à une lumière artificielle blanche proche de la lumière du soleil pour « duper » son cerveau et garantir un apport suffisant en vitamine D, même lorsque le temps est gris.

Faire peau neuve au printemps

Du côté de notre routine beauté, le changement de saison annonce aussi quelques nouveautés. On oublie les soins épais de l’hiver pour laisser place à des textures plus fraîches et légères.

D’abord, on opte pour un hydratant contenant un filtre UV pour lutter contre les effets néfastes des rayons UV.

Ensuite, on démaquille chaque soir sa peau avec une eau micellaire plutôt qu’une crème, une huile ou un lait démaquillant. Puis, on parfait le démaquillage grâce à une mousse nettoyante : une formule onctueuse parfaite au printemps ou en été.

Évidemment, on n’oublie pas d’exfolier sa peau une à deux fois par semaine grâce à un gommage doux. Dans l’idéal, on applique après le gommage un masque adapté à son type de peau.

Enfin, pour l’effet bonne mine, on applique un peu d’autobronzant une fois par semaine et on commence une cure de compléments alimentaires solaires dès le mois de mai (ou au minimum 15 jours avant la première exposition). De quoi offrir un joli hâle à sa peau et oublier complètement l’hiver !

Adapter sa routine capillaire

Comme pour la peau, la routine capillaire a besoin d’un bon coup de frais au printemps ! Après l’hiver, les cheveux sont souvent secs et ternes. Il est donc important de venir les nourrir une à deux fois par semaine grâce à un masque capillaire ou un bain d’huile. Les huiles d’amande douce, de ricin ou de coco, par exemple, font des miracles sur les cheveux même très secs ou abîmés.

Pour donner force et vitalité à la chevelure aux beaux jours, il peut être aussi utile de faire une cure de compléments alimentaires capillaires ou de levure de bière.

Le retour du printemps est peut-être également l’occasion de rendre visite à son coiffeur et de s’offrir une nouvelle coupe. Rien de mieux que d’être satisfait de son image pour affronter le changement de saison.

Se chouchouter !

Lire un bon livre, s’offrir une journée au spa, prendre un café en terrasse, … Au printemps, prenez une dernière bonne résolution : vous chouchouter et profiter de la vie. C’est sûrement la meilleure façon de vous préparer au changement de saison avec bonne humeur (et bonheur) !

1COMMENTAIRE

  1. Avant l’accouchement, les futures mères recevaient des probiotiques ou un placebo.  Après l’accouchement, les enfants ayant reçu des probiotiques ont continué à prendre leur dose pendant 6 mois.  Après 4 ans, seulement 26% des enfants sous probiotiques ont développé de l’eczéma alors que 46% de ceux sans probiotiques ont développé la maladie.

Laissez votre commentaire