Quand la carte Vitale devient un passeport santé …

Quand la carte Vitale devient un passeport santé …

644
0
<<<
>>>

Carte vitaleLa carte Vitale : un outil capable d’intégrer l’ensemble des données de santé d’un patient ? C’est l’idée d’Adnan El-Bakri, à l’origine d’une jeune star-up, Innov’Santé, et interne en chirurgie urologique.

Une carte vitale 2.0

L’ambition de cet entrepreneur est de transformer la carte Vitale en un support capable de concentrer les données de santé d’un patient et accessible à l’ensemble des professionnels habilités. Concrètement, cette carte Vitale nouvelle génération sera équipée d’un QR code unique : en le scannant, le professionnel de santé pourra accéder à l’identité du patient, mais aussi à son groupe sanguin, aux coordonnées de la personne à contacter en cas d’urgence, à ses radios, à ses allergies ou encore à ses antécédents médicaux. Le projet, nommé PasseportVital, devrait ainsi faciliter le suivi des patients, notamment en cas de transfert de dossier régulier entre différents services et hôpitaux, et permettre une prise en charge plus rapide en cas d’urgence.

Pour garantir la sécurité des données personnelles, certaines informations seront protégées grâce à un code secret, détenu uniquement par le patient lui-même et une personne de confiance, choisie parmi son entourage.

Une innovation majeure qui pourrait aussi permettre de construire une base de données scientifiques, avec le consentement des patients, afin de faire avancer les recherches médicales.

Un projet ambitieux en phase d’expérimentation

Depuis le mois d’octobre, une centaine de patients et médecins ont expérimenté le dispositif en partenariat avec le CHU de Reims. Le projet a reçu la certification de l’ASIP Santé (Agence des Systèmes d’Informations Partagés de Santé). De son côté, la CNAM, intéressée, a déjà pris contact avec le jeune entrepreneur. Adnan El-Bakri espère d’ailleurs obtenir son soutien, ainsi que celui du ministère de la Santé afin d’expérimenter son projet à plus grande échelle.

À terme, le jeune entrepreneur espère que son passeport de santé se développe à l’international et  soit accessible à n’importe quel professionnel en cas de problème lors d’un voyage à l’étranger (l’outil a déjà été traduit en anglais et en arabe). Il est d’ailleurs actuellement en négociation avec le gouvernement libanais pour expérimenter sa carte dans l’une des régions du pays.

À lire aussi : la carte Vitale peut être commandée en ligne

Laissez votre commentaire