Que faut-il manger pour avoir de beaux cheveux ?

Que faut-il manger pour avoir de beaux cheveux ?

117
0
<<<
>>>

Une chevelure en pleine santé : beaucoup de femmes en rêve ! Et si on vous disait que tout ne se passe pas forcément dans votre salle de bains, mais aussi dans votre cuisine ? Pharma-GDD a mijoté pour vous le meilleur des régimes pour des cheveux à se damner.

Luttez contre leur chute avec le fer et la vitamine C

cheveux alimentation

Le fer, élément indispensable à la fabrication des globules rouges, a pour rôle de transporter l’oxygène jusqu’au cuir chevelu. Il intervient dans la structure de la kératine, une protéine naturelle qui compose 97 % de la matière première des cheveux et assure leur solidité. Une carence en fer entraîne la chute des cheveux. Pour lutter contre l’anémie, variez vos apports : vous le retrouvez dans le boudin noir, le bœuf, les huîtres, les épinards ou encore les lentilles. Pour faciliter l’assimilation du fer, pensez à la vitamine C, présente dans les fruits et les légumes.

Stimulez leur pousse grâce aux vitamines B

Les vitamines B stimulent le renouvellement des cellules de l’organisme et, en particulier, celles du follicule pileux. Pour activer la pousse des cheveux, elles sont donc d’excellentes alliées. Vous les retrouverez dans les poissons, les fruits de mer, les viandes, les œufs, les légumes et fruits secs, la levure de bière ou encore le germe de blé.

Misez sur les protéines pour les rendre forts

Les protéines apportent des acides aminés, la cystéine et la méthionine, composants les plus connus de la kératine. Pour des cheveux solides, l’apport en protéines est nécessaire. Les protéines se retrouvent essentiellement dans les aliments d’origine animale (Poulet, bœuf, thon, fromages) mais aussi dans les lentilles, le quinoa ou le soja.

Mettez du soufre et du zinc dans votre assiette

Les actions du soufre et du zinc se complètent pour des cheveux en pleine santé. Le soufre est nécessaire pour cimenter entre elles les protéines qui composent la kératine. Mais pour établir cette fusion, il a lui-même besoin de zinc, lequel se lie à la terminaison soufrée de la protéine et la maintient à une autre. Vous retrouvez le soufre dans des sources animales (Crevettes, poulet, bœuf, coquillages, …) et des sources végétales (Soja, riz brun, lentilles, …). Pour le zinc, pensez à consommer des huîtres, des coquillages, des œufs, des lentilles ou encore des haricots.

Évitez les graisses saturées

Les graisses saturées entraînent la formation de toxines qui se déposent sous le cuir chevelu. Ces toxines gênent la circulation sanguine à la racine du cheveu et favorisent le développement de pellicules. Vous consommez ces graisses lorsque vous mangez de la charcuterie, des pâtisseries ou encore du fast-food. Leur consommation doit rester exceptionnelle pour une crinière de rêve, mais aussi, plus globalement, pour votre santé.

Laissez votre commentaire