Quelle alimentation durant les vacances au ski ?

Quelle alimentation durant les vacances au ski ?

499
0
<<<
>>>

vacances-ski-alimentationLes vacances au ski se préparent et vous craignez déjà les conséquences de ce séjour sur votre alimentation ? Pas de panique ! Les vacances au ski ne riment pas forcément avec excès alimentaires. Il est tout à fait possible de profiter des joies de la glisse sans prendre du poids. Pour cela, oubliez la raclette à tous les repas et privilégiez plutôt des menus sains et riches en sucres lents afin de compenser vos efforts physiques et préserver votre énergie.

Vous êtes prêt ? 3,2,1 … Tout schuss sur l’alimentation à adopter durant vos vacances au ski !

Exit le régime drastique !

Durant les vacances d’hiver, le froid, l’altitude et les activités sportives fatiguent l’organisme et lui demandent une ressource importante en énergie. Ce n’est donc pas le bon moment pour entamer (ou poursuivre) un régime trop contraignant destiné à la perte de poids. Une alimentation trop pauvre en glucides, par exemple, augmente le risque d’hypoglycémie et peut provoquer des crampes, de la fatigue ou même des blessures plus graves.

À l’inverse, des apports trop riches ou des repas trop « arrosés » d’alcool risquent non seulement de vous faire prendre du poids, mais augmentent également le risque d’accident sur les pistes. Une digestion lente et difficile demande, en effet, plus d’énergie à l’organisme qui devient alors plus vulnérable aux blessures.

Mieux vaut donc opter pour une alimentation adaptée et équilibrée pour préparer le corps aux changements. Au programme : un régime sain, riche en protéines, en glucides et en eau !

Le plein d’énergie dès le réveil

Durant vos vacances au ski, le petit-déjeuner reste LE repas le plus important de la journée. Il vous permet de faire le plein d’énergie dès le réveil.

Avant de s’élancer sur les pistes, il convient de mettre au menu plusieurs éléments indispensables :

  • Un grand verre d’eau. L’air sec et surchauffé des appartements en montagne contrasté avec le froid extérieur favorise le risque de déshydratation. Il est donc important de boire en conséquence tout au long de la journée et dès le matin !
  • Un fruit ou jus frais pour faire le plein de vitamines et restez tonique.
  • Des céréales complètes, riches en glucides, pour fournir à l’organisme toute l’énergie dont il a besoin. Il peut s’agir de quelques tartines de pain complet par exemple.
  • Une source de protéines, comme du fromage blanc, des œufs ou une tranche de jambon, pour éviter les problèmes musculaires durant l’effort sportif.
  • Un produit laitier (yaourt, lait, fromage, …) pour sa teneur en calcium, un élément indispensable à la conduction nerveuse et à la contraction musculaire. Si vous ne consommez pas de produit laitier, ou que vous souhaitez varier vos apports, nous vous invitons à lire notre article : Où trouve-t-on le calcium ?

N’hésitez pas à faire un vrai repas avant de partir sur les pistes et prenez le temps de manger : les vacances sont aussi faites pour ça !

Un déjeuner complet mais léger

À midi, il est important de faire une pause pour recharger les batteries. Dans l’idéal, le déjeuner doit être léger et digeste. Il doit se composer de glucides, de vitamines, de fibres et de protéines pour mieux « tenir » l’après-midi jusqu’au repas du soir.

Il peut, par exemple, s’agir d’un plat de pâtes accompagné d’une source de protéines (viande, poisson, œuf, …), d’un laitage et d’un fruit en dessert. Si vous déjeunez sur les pistes, un sandwich poulet / crudités peut être un bon compromis à condition qu’il ne déborde pas de mayonnaise.

Évitez les aliments gras, les fritures, les épices et l’alcool, surtout si vous envisagez de continuer à skier l’après-midi.

Des collations pour reprendre des forces

Pendant l’effort, il est conseillé de faire une collation en cas de fringale. Privilégiez une barre de céréales, des fruits secs, un fruit frais ou un laitage plutôt qu’une pâtisserie trop grasse.

Pensez à toujours partir sur les pistes avec un encas sain pour éviter les coups de pompe qui favorisent les accidents.

Un dîner plein de vitamines

Après l’effort, le réconfort ! En vacances, le dîner est souvent l’occasion de se réunir en famille ou entre amis autour de spécialités locales. Si un séjour à la montagne est évidemment l’occasion de se faire plaisir, il reste important de modérer les excès.

D’une façon générale, préférez des dîners légers qui favorisent un sommeil de qualité et vous apportent tous les nutriments dont vous avez besoin pour vous maintenir en forme. Aux menus ? Soupe de légumes, volaille, poisson, céréales complètes, … Et en dessert ? Un produit laitier et un fruit.

Une ou deux fois durant vos vacances, offrez-vous un moment de convivialité avec vos proches en dégustant un repas typique montagnard. Raclette, fondue, tartiflette, … À vous de choisir ! Et pour craquer sans culpabiliser, vous pouvez imaginer une version « diététique » de ces plats en les accompagnant de crudités par exemple.

De l’eau, de l’eau, de l’eau !

On ne le répétera jamais assez : même en hiver, il est important de bien s’hydrater, d’autant plus si vous vous dépensez en faisant du sport ! Dans l’idéal, choisissez une eau chargée en minéraux (calcium, magnésium, potassium, sodium) et buvez au minimum 1,5 litre d’eau par jour. Pour vous aider, pensez aux thés, aux tisanes, aux soupes et aux bouillons.

Bonnes vacances à tous !

Laissez votre commentaire