Quelle alimentation pour un été en pleine forme ?

Quelle alimentation pour un été en pleine forme ?

247
0
<<<
>>>

Si l’été rime avec légèreté, cette saison est aussi propice aux tentations côté alimentation. Apéros, barbecues et douceurs glacées sont souvent de la partie. Du coup, vous avez tendance à trop manger et à multiplier les écarts. Un relâchement réconfort, notamment en vacances, mais pas franchement idéal si vous cherchez à manger sain et équilibré.

Alors pour ne pas ruiner tous vos efforts durant la période estivale et garder la forme, suivez le guide !

De l’eau à gogo !

En été, il faut boire beaucoup d’eau pour compenser les pertes liées à la chaleur et éviter la déshydratation. L’eau plate est bien sûr incontournable : il est préférable d’avoir toujours sur soi une bouteille d’eau ou une gourde pour boire au moins 1,5 L par jour. Il est aussi possible de s’hydrater grâce à l’alimentation en consommant des aliments riches en eau, comme des fruits et légumes.

Pour vous aider à boire davantage d’eau, la bonne astuce consiste à l’aromatiser avec des rondelles d’agrumes (orange, citron, pamplemousse, …) ou des herbes fraîches (lavande, menthe, …) plutôt que d’utiliser des sirops trop sucrés. Ce réflexe plaît généralement à toute la famille, aussi bien aux petits qu’aux grands. Pour varier les plaisirs, vous pouvez aussi préparer du thé glacé maison, du kéfir ou des smoothies.

Attention aux boissons sucrées (sodas, jus de fruits, limonades …) qui sont très caloriques et aux boissons alcoolisées qui de surcroît favorisent le phénomène de déshydratation. Le pire ? Les cocktails qui ont tendance à s’additionner durant les longues soirées d’été et qui cumulent les méfaits du sucre et ceux de l’alcool.

Des fruits et légumes de saison

Du côté de l’assiette, les fruits et légumes sont vos meilleurs amis en été. Ils apportent de la couleur aux plats et réveillent les papilles. Préférez-les frais, bio et de saison pour profiter au maximum de leurs vitamines et nutriments.

Les légumes de l’été : artichaut, asperge, aubergine, betterave, brocoli, carotte, chou, concombre, courgette, céleri, épinard, fenouil, haricot vert, laitue, poivron, radis, petit pois, …

Les fruits de l’été : abricot, cassis, figue, fraise, framboise, groseille, melon, mûre, myrtille, pêche, prune, tomate, pastèque, pêche, kiwi, fruit de la passion, …

Des plats légers et crus

Pour des repas légers et sains en été, les fruits et légumes doivent donc constituer la base de votre alimentation. Ils se consomment de préférence crus pour conserver tous leurs bienfaits. Il existe une multitude de recettes pour varier les plaisirs : salades, taboulés, gaspachos, verrines de légumes, brochettes de fruits ou de crudités, salades de fruits, …

On conseille de ne manger qu’une portion de fruits par repas, car ils restent sucrés, alors que les légumes peuvent être consommés à volonté.

Pour rester équilibrés, accompagnez vos plats de féculents, d’une source de protéines, de bons acides gras et éventuellement d’un laitage.

Des repas conviviaux, mais sains

Si vous avez l’habitude de recevoir de la famille ou des amis autour de bons petits plats en été, rien ne vous en empêche. Il suffit simplement de connaître quelques bons réflexes et de faire preuve d’un peu de créativité.

N’hésitez pas à changer de l’éternel barbecue en proposant à vos invités un wok de légumes, un apéritif dînatoire ou une soirée tacos (à base de légumes et de viande blanche). Évitez les aliments et plats industriels, souvent très riches en sucre, en sel et en graisses.

Pour vos grillades, sachez que la cuisson au barbecue n’est pas la plus saine pour la santé. Les flammes et la température élevée carbonisent les aliments et favorisent la formation de produits toxiques (réaction dite de « Maillard »). Préférez une cuisson rapide à la plancha ou sur pierrade qui préservent les aliments. Réservez les viandes rouges, type côte de bœuf, pour des occasions particulières, car leurs graisses favorisent le développement de maladies cardiovasculaires. Au quotidien, privilégiez les grillades de viandes maigres, de volaille ou de poisson.

Des en-cas malins

Du côté des petites douceurs de l’été, il faut, là encore, faire appel à votre créativité. Pour résister à la tentation des glaces, des beignets et autres « chouchous » sur la plage, pensez à prévoir vos propres en-cas. Vous pouvez, par exemple, opter pour des fruits frais ou secs, des barres de céréales ou encore du pop-corn maison. Si nécessaire et en cas de grosse chaleur, pensez à conserver le tout dans un sac isotherme.

À la maison, préparez vos propres sorbets ou granités en utilisant uniquement des fruits en purée et des herbes aromatiques comme de la menthe. Ils sont riches en eau et bien moins caloriques que les glaces.

Bien manger l’été : un dernier mot …

En été, les soirées sont plus longues et invitent à des dîners tardifs. Néanmoins, il est préférable de « garder le cap » en se fixant une heure fixe pour les repas. Les fluctuations importantes sont une source de fatigue pour l’organisme et sont propices aux écarts. Pour bien manger, mieux vaut donc conserver ses bonnes habitudes, même en été !

Laissez votre commentaire