Quelles solutions pour soigner l’eczéma ?

Quelles solutions pour soigner l’eczéma ?

403
0
<<<
>>>

eczemaL’eczéma est une maladie fréquente de la peau caractérisée par des rougeurs et des squames. Sans gravité et non-contagieuse, elle n’en reste pas moins gênante au quotidien notamment à cause des démangeaisons qu’elle provoque.

S’il n’existe actuellement pas de traitement permettant de guérir définitivement cette inflammation de la peau, il est tout de même possible d’estomper ses symptômes ou de prévenir ses poussées grâce à des gestes simples et des traitements adaptés.

Zoom sur les solutions permettant de soulager l’eczéma.

Tout savoir sur l’eczéma

L’eczéma peut apparaître à tout moment de la vie. Le plus souvent, il se manifeste dès l’enfance et apparaît chez les jeunes patients génétiquement prédisposés à l’allergie. Les lésions sont souvent associées à d’autres pathologies dites « atopiques » comme l’asthme, la conjonctivite, la rhinite ou l’allergie alimentaire. On parle alors d’eczéma atopique.

Outre cette forme courante de la maladie, il existe plusieurs autres grands types d’eczéma tels que l’eczéma de contact, l’eczéma dyshydrosique et l’eczéma séborrhéique.

Les causes de l’eczéma

Plusieurs causes peuvent expliquer l’apparition d’un eczéma :

  • La génétique : la plupart des cas d’eczéma atopique présentent des antécédents familiaux.
  • Les allergènes : pollen, acariens, poussières, … Certains allergènes peuvent déclencher des rougeurs et des squames. On l’a vu, l’eczéma atopique apparaît généralement chez les personnes allergiques. L’eczéma de contact, quant à lui, ne se déclenche qu’en présence d’un élément allergène. Il est souvent lié à l’environnement professionnel lors d’une allergie à certaines substances (ciment, peinture, gants, …) ou au nickel présent notamment dans les bijoux fantaisies.
  • Le stress : les personnes stressées sont plus susceptibles de déclencher une crise d’eczéma. Une fois encore, les personnes atteintes d’eczéma atopique sont davantage concernées.
  • Le soleil : les UV, souvent couplés à la prise de médicaments, peuvent être à l’origine d’une crise d’eczéma photosensible.
  • Une bactérie, un virus ou un champignon : l’eczéma est alors secondaire à un autre problème interne. Il convient d’identifier et de soigner le facteur déclenchant pour soulager l’eczéma.

Les symptômes de l’eczéma

La dermatite atopique apparaît sous forme de rougeurs et d’un assèchement de la peau. Elle s’accompagne généralement de démangeaisons. Les rougeurs et les squames peuvent s’étendre sur tout le corps, notamment au niveau du visage, de l’arrière des oreilles, des plis de l’arrière des genoux, des aisselles et de l’aine.

Les autres types d’eczéma peuvent prendre des formes différentes. L’eczéma dyshydrosique, par exemple, cause des cloques sur les paumes des mains, les côtés des doigts et la plante des pieds. La dermatite de contact apparaît sous la forme de rougeurs souvent associées à un œdème, de petites vésicules pleines d’un liquide clair, de croûtes et de démangeaisons. Ses manifestations n’apparaissent qu’en cas de contact avec une substance allergène. L’eczéma séborrhéique, quant à lui, cause des plaques rouges, ainsi que des squames grasses et jaunâtres. Il se retrouve très fréquemment sur le cuir chevelu, mais peut également apparaître autour des lèvres, sur les ailes du nez, au niveau des sourcils, à l’arrière des oreilles ou sur le torse chez l’homme.

De bonnes habitudes contre l’eczéma

Pour éviter les crises lorsque l’on est sujet à l’eczéma, il est conseillé de mettre en place quelques bonnes habitudes :

  • Porter des vêtements en fibres naturelles. Certains vêtements en fibres synthétiques ou en laine peuvent aggraver une dermatite ;
  • Brancher un humidificateur d’air dans sa maison, car l’air trop sec n’est pas bon pour l’eczéma ;
  • Hydrater régulièrement sa peau pour prévenir les crises ;
  • Fuir les sources de stress et faire du sport pour évacuer les tensions ;
  • Éviter les douches trop longues ou les bains qui peuvent fragiliser le film hydrolipidique de la peau et donc aggraver le problème ;
  • Se protéger du soleil grâce à une bonne protection solaire et éviter les expositions prolongées.

Comment traiter l’eczéma ?

Pour soigner un eczéma, le premier réflexe doit être la consultation médicale. En effet, pour en finir définitivement avec les rougeurs et squames, il est d’abord nécessaire de déterminer la cause exacte de cette dermatite. Si vous êtes allergique et sujet à l’eczéma de contact, il faut d’abord vous éloigner de l’allergène en question ou prendre un traitement adapté avant d’envisager l’application d’une quelconque crème. De la même façon, si les crises sont liées à la prise d’un médicament, votre médecin fera le nécessaire pour adapter votre traitement et éviter les désagréments. Dans de nombreux cas, traiter la cause de l’eczéma revient à soigner l’eczéma lui-même.

Lorsque cela ne suffit pas ou en attendant la consultation médicale, il est possible de se tourner vers des solutions cosmétiques ou des remèdes naturels.

Les solutions cosmétiques

L’application quotidienne d’un hydratant reste la meilleure aide pour traiter l’eczéma. De préférence, choisissez une crème adaptée à votre peau eczémateuse.

Parmi les solutions cosmétiques conseillées en cas d’eczéma, on retrouve :

  • La crème BepanthenSensicalm destinée à soulager les démangeaisons et rougeurs causées par les irritations cutanées.
  • Le soin Dexyane MeD de Ducray indiqué dans le traitement de trois types d’eczéma : atopique, de contact et chronique des mains.
  • Le baume relipidant XeraCalm AD d’Avène pour traiter les cas de sécheresses sévères de la peau du nourrisson, de l’enfant et de l’adulte. Il se compose d’Eau Thermale Avene, destinée à réduire les démangeaisons et les rougeurs, et de Cer-Omega, des lipides semblables à ceux de la peau qui contribuent à réparer, nourrir et renforcer la peau.
  • Le baume AP+ Lipikar de La Roche-Posay, à base d’Eau Thermale La Roche-Posay et de beurre de karité, pour soulager la dermatite atopique de toute la famille.
  • Le baume émollient Exomega Control d’A-derma, au lait d’avoine, destiné à hydrater la peau en profondeur pour en finir avec les sensations d’irritation et les rougeurs.
  • Le soin nourrissant Topialyse de SVR spécialement conçu pour les peaux sensibles et très sèches qui apporte souplesse et douceur à la peau. Il contient de la vitamine B3, un excellent anti-inflammatoire qui lutte contre tous les types d’irritations cutanées.

L’application d’un hydratant par voie externe peut être complétée par la prise orale de capsules d’huile de bourrache ou d’onagre afin d’hydrater la peau de l’intérieur.

Outre l’hydratation, les personnes sujettes à l’eczéma doivent prêter attention à l’ensemble des produits cosmétiques qu’elles utilisent. D’une façon générale, il est conseillé de se tourner vers des produits pour peaux sensibles, sèches et à tendance atopique comme l’ensemble des soins des gammes Lipikar de La Roche-Posay, Exomega Control d’A-derma ou Topialyse de SVR. Pour l’hygiène corporelle, il est conseillé de choisir un produit surgras comme l’huile de douche Atoderm de Bioderma.

Les solutions naturelles contre l’eczéma

En dehors des soins cosmétiques, il existe de nombreux remèdes pour soigner l’eczéma naturellement. Naturopathie, phytothérapie, aromathérapie, … Les solutions ne manquent pas !

Quelques idées de traitements naturels contre l’eczéma :

  • Un masque hydratant à l’huile de coco pour nourrir la peau en profondeur ;
  • Un soin hydratant à l’Aloe vera ou à l’huile d’argan à appliquer quotidiennement sur la peau ;
  • Un bain anti-inflammatoire en infusant des flocons d’avoine, de l’amidon de blé ou de l’amidon de riz dans de l’eau tiède. Ce bain « magique » vient soulager l’eczéma instantanément ;
  • Un soin cicatrisant à l’argile à appliquer régulièrement sur les lésions jusqu’à guérison.
  • Un bain adoucissant aux huiles essentielles. Il suffit d’ajouter 10 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine et 10 gouttes d’huile essentielle de lavande fine à une base pour bain et de verser le tout dans l’eau tiède d’un bain.

A lire aussi : Remèdes naturels contre l’eczéma

Les traitements de l’eczéma

Lorsque les cosmétiques et solutions naturelles ne suffisent pas, le médecin ou dermatologue peut prescrire un traitement médicamenteux local.

En cas d’eczéma atopique, la prise en charge de référence reste les soins à base de cortisone. Sur prescription médicale, les dermocorticoïdes se présentent sous forme de crème quand les lésions sont suintantes ou de pommade quand les lésions sont sèches et épaissies. Il existe également des formules spray pour l’eczéma se trouvant dans les plis, sur le cuir chevelu ou dans les régions pileuses. Les soins à la cortisone sont destinés à calmer l’inflammation et les démangeaisons. Ils permettent de soulager les crises, mais pas de prévenir les récidives. À lui seul, ce traitement ne va donc pas traiter l’eczéma en tant que tel.

Lorsque les démangeaisons sont importantes et que les dermocorticoïdes ne parviennent pas à les soulager, le médecin peut prescrire un antihistaminique sur une courte durée.

En cas de surinfection bactérienne, le praticien peut également proposer la prise d’antibiotiques oraux ou locaux, ainsi que des antiseptiques.

En cas d’échec du traitement aux dermocorticoïdes, un dermatologue peut proposer en dernier recours l’application d’un immunomodulateur local qui va agir directement sur le système immunitaire.

Quel que soit le type d’eczéma, il est nécessaire de consulter un professionnel de santé, comme un médecin généraliste, un dermatologue ou un pédiatre si l’eczéma est présent chez un enfant. Les mesures cosmétiques et remèdes naturels doivent être un soutien en attendant la consultation ou en complément des traitements médicamenteux, mais ne peuvent pas remplacer un avis médical. Bien souvent, le traitement passe par l’éviction de l’élément déclencheur, comme un allergène. Avec la bonne prise en charge, il est donc possible de soigner l’eczéma et d’en finir avec les crises !

Laissez votre commentaire