Vrai/Faux sur le tabac : 11 choses à savoir

Vrai/Faux sur le tabac : 11 choses à savoir

1438
0
<<<
>>>

Arrêt du tabac, consommation régulière ou occasionnelle, grossesse, substituts nicotiniques… Les idées reçues sur le tabac ne manquent pas. Quelques pistes pour démêler le vrai du faux.

11 choses à savoir sur le tabac

1) Arrêter de fumer après une longue période de consommation ne sert plus à rien.

Faux. 1 an après l’arrêt du tabac, le risque d’infarctus est réduit de 50%.

2) Il n’existe qu’une seule dépendance au tabac.

Faux. 3 types de dépendance au tabac existent : physique, psychologique (difficultés à s’imaginer vivre sans tabac), et comportementale (gestes répétitifs liés à la cigarette effectués au quotidien).

3) Fumer nuit à la peau.

Vrai. Ce n’est un secret pour personne : fumer donne le teint cireux, accentue les cernes, mais aussi jaunit les dents.

4) Fumer a une incidence sur la fécondité.

Vrai. Fumer entraîne une baisse du taux de certaines hormones féminines et peut favoriser des cycles menstruels irréguliers. Le tabac augmente aussi le risque de fausses couches et de grossesse extra-utérine.

5) Fumer pendant la grossesse expose le bébé à de nombreux troubles.

Vrai. Les fœtus sont davantage exposés à développer des troubles respiratoires. La consommation de tabac réduit l’oxygénation du fœtus, pouvant causer des retards de croissance et des troubles neurologiques. Les bébés de femmes consommatrices de tabac ont un plus petit poids de naissance que les autres, ce qui augmente le risque de complications.

6) Une femme enceinte ne peut pas prendre de substitut nicotinique.

Faux. Les substituts nicotiniques permettent au bébé de recevoir une dose plus faible de nicotine, et d’être à l’abri des autres substances nicotiniques (goudrons, monoxyde de carbone, métaux lourds…)

7) On peut allaiter bébé même si l’on fume.

Vrai. Les bénéfices de l’allaitement sont supérieurs à la nicotine qui passe dans le lait maternel. Si possible, ne fumer qu’après les tétées pour limiter l’absorption de nicotine.

8) La nicotine est responsable des effets nocifs de la cigarette.

Vrai et faux. A forte dose, la nicotine peut être nocive et est étroitement liée au phénomène de dépendance. En revanche, ce sont les 4000 substances chimiques qui l’accompagnent qui sont dangereuses. Les goudrons sont notamment responsables du développement des cancers.

9) Le sport permet d’évacuer les toxines de la cigarette.

Faux. Le tabac atteint tout l’organisme. Faire du sport n’élimine en rien la nicotine et autres substances nocives.

10) La consommation de tabac diminue la fertilité chez l’homme comme chez la femme.

Vrai. Le tabac diminue le nombre de spermatozoïdes, et altère leur mobilité et leur viabilité.

11) On prend forcément du poids en arrêtant de fumer.

Vrai/Faux. L’arrêt du tabac peut entraîner une prise de poids ou, à l’inverse, une perte de poids, selon les individus. A savoir que la nicotine bloque les récepteurs de la faim. C’est pourquoi quand il n’y a plus de nicotine, la sensation de faim se fait davantage sentir. De plus, le fait de fumer offre une satisfaction orale, comme la nourriture. Le fumeur qui arrête a donc tendance à se reporter sur le grignotage pour combler cette habitude.

Vous souhaitez arrêter de fumer ? Retrouvez nos patchs, gommes et solutions anti-tabac sur notre pharmacie en ligne.

Laissez votre commentaire