Rappel de laits infantiles Modilac : ce qu’il faut savoir

Rappel de laits infantiles Modilac : ce qu’il faut savoir

619
0
<<<
>>>

Principe de précaution

En accord avec la Direction générale de la santé (DGS) et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), Sodilac a décidé de rappeler tous les laits infantiles Modilac fabriqués dans leur usine basée en Espagne, notamment ceux dont les formules contiennent des protéines de riz. Par principe de précaution, le rappel est total, sans distinction de lot ni de date de fabrication. Au total, environ 400 000 boîtes de lait infantile sont concernées par ce rappel qui porte sur 18 références distribuées par les pharmacies, les associations caritatives (Restos du cœur, Médecins sans frontières) et certains sites de vente en ligne :

– Modilac Expert Riz 1er âge et 2e âge ;
– Modilac Expert Riz AR 1er âge et 2e âge ;
– Modilac Expert Riz Croissance ;
– Modilac Expert Prema ;
– Premodilac Expert ;
– Modilac Expert SL ;
– Modilac Expert HA ;
– Modilac Expert Transit+ ;
– Modilac Expert AR 1er âge et 2e âge ;
– Modilac 1er âge et 2e âge ;
– Modilac Mon premier dessert sans lait cacao, caramel, vanille et banane.

Les produits Modilac fabriqués en France (Modilac Doucéa, Modilac Actigest, Modilac Bio, céréales infantiles) ne sont pas concernés par le rappel.

Surveillance renforcée

Le dispositif français de veille sanitaire assuré par Santé Publique France a permis de détecter quatre cas de bébés infectés par la même souche de Salmonella entre fin août 2018 et le 10 janvier 2019. Âgés de 2 à 18 mois au moment de l’apparition des symptômes, les nourrissons vont mieux et sont tous rentrés chez eux après une période d’hospitalisation. Des investigations sont encore menées pour trois autres cas par la DGCCRF, en étroite collaboration avec les autorités espagnoles. En parallèle, Santé Publique France et le Centre de recherche des salmonelloses de l’Institut Pasteur assurent une surveillance renforcée.

Salmonellose : quels sont les signes ?

La salmonellose est une infection bactérienne liée aux entérobactéries de type Salmonella. Chez les populations fragiles, notamment les nourrissons, elle peut entraîner des signes typiques de la gastro-entérite trois à cinq jours après l’ingestion de la bactérie : diarrhée avec selles plus fréquentes et plus molles, vomissements, fièvre, déshydratation.

Quelles recommandations ?

Si vous détenez une boîte concernée par le rappel, rapportez-la à votre pharmacie habituelle ou à l’association qui vous l’a remise. Qu’elle soit neuve ou entamée, ne l’utilisez pas. En cas de doutes, n’hésitez pas à composer le numéro vert 0 800 800 970. Si votre enfant présente les symptômes cités ci-dessus, contactez rapidement votre pédiatre ou votre médecin généraliste. La Société française de pédiatrie a publié ses recommandations de substitutions possibles et les a transmises aux médecins généralistes, pédiatres, sages-femmes, pharmaciens, établissements de santé, structures de Protection maternelle et infantile (PMI), crèches et associations. Vous pouvez les retrouver ici : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/recommandations_sfp_remplacement_laits_infantiles_modilac_240119.pdf.

Si vous ne pouvez pas vous rendre en pharmacie dans l’immédiat pour changer de lait, vous pouvez faire bouillir la formule reconstituée pendant deux minutes, sans utiliser de micro-ondes, afin de tuer les bactéries. Veillez à laisser ensuite le lait tiédir avant de le donner à votre bébé.

 

Dernière minute ! (17 h 15, vendredi 25 janvier)

Le groupe Lactalis a annoncé le rappel des laits infantiles Picot AR « par principe de précaution maximum ». 16 300 boîtes sont concernées, toutes fabriquées dans la même usine espagnole que les laits Modilac. Lactalis précise : « nous agissons immédiatement sans même attendre les résultats des investigations menées chez le fournisseur ». Aucune alerte sanitaire n’a été signalée pour le moment.

Laissez votre commentaire