Régime sans gluten : gare à l’effet de mode !

Régime sans gluten : gare à l’effet de mode !

223
0
<<<
>>>

regime sans glutenTendances, les produits sans gluten ont le vent en poupe. Pour cause, ils sont considérés par beaucoup comme étant plus sains et légers que leur version « classique ». Pas moins de cinq millions de Français auraient déjà adopté ce régime, alors que seulement 600 000 personnes en France seraient réellement intolérantes au gluten.

Malgré l’engouement qu’il suscite, ce régime serait pourtant loin d’être irréprochable. D’après 60 Millions de Consommateurs, les produits sans gluten seraient encore plus caloriques, plus riches en additifs et plus pauvres en protéines que les aliments traditionnels.

Des aliments hautement transformés

Le régime sans gluten consiste à supprimer de son assiette cette protéine présente dans le blé, le seigle, l’orge et l’avoine. En pratique, les adeptes doivent rechercher des alternatives à de nombreux produits de la vie courante comme du pain, des pâtes et des biscuits, mais aussi des aliments plus inattendus comme le surimi, les plats préparés et même le chocolat.

À l’origine réservé aux personnes intolérantes, ce régime est très vite devenu une tendance diététique relayée par certaines célébrités, les réseaux sociaux, les blogs et les forums. À tel point que les industriels ont flairé le bon filon : désormais tous les produits de nos supermarchés, ou presque, existent en version « sans gluten ».

Le problème ? D’après le dernier hors-série de 60 Millions de Consommateurs, les fabricants utiliseraient davantage d’additifs pour donner à leurs produits la même texture et le même goût que le produit original. Les produits sans gluten seraient alors beaucoup plus riches en sucre et en gras. Et le comble, ils seraient aussi deux à quatre fois plus chers que les produits classiques.

Des risques de carences

Autre problème selon le magazine : ces produits transformés seraient très pauvres en fibres, en minéraux, en vitamines et surtout en protéines. Ainsi, des produits comme le pain, la farine, les pâtes et les pizzas sans gluten apporteraient jusqu’à 3 fois moins de protéines que leur version conventionnelle. Il y a donc un risque important de déficits nutritionnels. C’est pourquoi, il est déconseillé de suivre ce régime seul, sans l’avis d’un professionnel de santé. À l’heure actuelle, les personnes entamant la démarche sans suivi médical exposent leur santé à certains risques, comme des carences, une constipation ou un gain de poids.

Régime sans gluten : pour qui ?

Pour toutes ces raisons, le régime sans gluten devrait uniquement être réservé aux personnes allergiques, intolérantes au gluten (maladie cœliaque) ou hypersensibles, sous réserve qu’elles soient diagnostiquées puis suivies par un médecin.

Si toutefois vous suspectez une intolérance, sachez que les symptômes sont très variables d’un individu à un autre (diarrhée, constipation, fatigue, ballonnements, …) et qu’ils peuvent évoluer au fil du temps. Il ne faut pas hésiter à consulter pour bénéficier d’une prise en charge adaptée. Si le diagnostic est posé, il vous faudra adopter le régime sans gluten. Votre état de santé sera alors régulièrement suivi pour être certain que vous parvenez à compenser les manques, notamment en protéines.

Laissez votre commentaire