Sexualité et enfance : comment répondre à ses questions ?

Sexualité et enfance : comment répondre à ses questions ?

82
0
<<<
>>>

sexualité et enfanceBeaucoup de parents se demandent comment répondre aux questions de leur enfant en matière de sexualité. Bien qu’il n’existe pas de science exacte, on vous livre tous nos conseils pour aborder sereinement le sujet.

Le bon moment

Il n’y a pas de moment ou d’âge précis pour aborder les questions de sexualité avec un enfant. En revanche, certains psychologues conseillent d’attendre que l’enfant pose lui-même la question. Selon ces spécialistes, si la demande provient de lui, c’est qu’il est prêt à entendre une réponse.

Des informations adaptées à son âge

À tous les âges, les enfants peuvent poser des questions. Si les premières interrogations tournent souvent autour de la conception des bébés, au fil du temps, les questions deviennent plus pointues. Il est important d’adapter la réponse à l’âge de l’enfant. Les métaphores sont particulièrement adaptées aux plus petits. En revanche, lorsqu’ils sont plus grands,  ils doivent s’habituer aux mots plus techniques tels que « pénis » ou « vagin » plutôt que « zizi » et « foufoune ». Qu’elles soient imagées ou non, toutes les réponses doivent être franches : il n’est pas question de mentir à l’enfant. Elles doivent aussi être courtes et répondre seulement à sa demande : il convient donc d’éviter d’aborder des sujets qu’il n’est pas prêt à entendre.

Les ouvrages pour enfants : supports pour les parents

Plutôt que d’apporter une réponse évasive, parce que vous vous sentez mal à l’aise, la discussion peut être reportée à plus tard. Vous aurez alors le temps de vous documenter sur le sujet et d’adapter votre réponse. Certains ouvrages sont particulièrement adaptés aux enfants : vers 7-8 ans, le Guide du zizi sexuel par exemple répond aux principales questions de sexualité des enfants grâce au héros de dessin animé, Titeuf. À partir de 13 ans, les ouvrages doivent être plus techniques et aborder les notions de plaisir, de respect et de contraception.

La prévention : une priorité

Les parents doivent penser à aborder les sujets de prévention tant au niveau de la contraception, des maladies sexuellement transmissibles que des abus sexuels. Il est également important que les parents mettent en garde leur enfant au sujet des images et informations disponibles sur Internet (sites pornographiques, forums, réseaux sociaux, etc.).

A lire aussi : Sexualité : quelles précautions ?

Laissez votre commentaire