Sommeil : comment favoriser l’endormissement ?

Sommeil : comment favoriser l’endormissement ?

5557
0
<<<
>>>

Si pour certains les nuits sont courtes, pour d’autres, elles peuvent paraître interminables quand le sommeil botte en touche. Comment retrouver à nouveau des nuits paisibles ?

Différents types d’insomnie

InsomnieOn ne le sait pas toujours, mais il n’existe pas qu’un seul et unique type d’insomnie.

  • l’insomnie d’endormissement : il s’agit de l’impossibilité à trouver le sommeil après s’être couché.
  • l’insomnie de milieu de nuit : la personne éprouve des difficultés à se rendormir après s’être réveillé une ou deux fois.
  • l’insomnie du matin : réveil au petit matin, après lequel il est impossible de se rendormir.
  • l’insomnie totale : incapacité à s’endormir durant toute la nuit.

L’insomnie peut être passagère, ou aigüe (qui n’a jamais éprouvé de mal à s’endormir la veille d’un examen, après un décalage horaire ou en période de stress/nervosité ?)  mais lorsqu’elle survient plus de 3 nuits par semaine durant au moins 1 mois, elle est qualifiée de chronique.

Troubles du sommeil : quelles causes ?

Les causes peuvent être multiples : anxiété, dépression, mauvaise literie, pièce surchauffée, repas trop copieux, caféine, excitants… mais aussi liées à certaines pathologies et à la prise de certaines médicaments (corticoïdes, anti-parkinsoniens, bêta-bloquants, hormones thyroïdienne…) Dès que l’insomnie s’installe ou devient handicapante, il est nécessaire de consulter, pour trouver l’origine du problème et traiter en conséquence.

Alimentation : le nerf de la guerre

pomme granny régime amincissant fond blancIl est impératif de mieux manger pour mieux dormir. Cela veut dire pas de repas copieux, mais cela ne signifie pas ne pas manger ! Se coucher l’estomac vide peut vous réveiller, tenaillé par la faim, ou des crampes d’estomac. Mieux vaut au contraire dîner léger, pas trop tard (au moins 1 heure et demi à 2h avant le coucher), pour laisser à l’organisme le temps de digérer correctement.

Exit les excitants (café, thé noir, sodas…), qu’il vaut mieux éviter dès la fin de l’après-midi.

Un petit coup de pouce pour trouver le sommeil

Si de temps en temps, l’heure du coucher devient une vraie épreuve, et que votre lit s’apparente plutôt à un champ de bataille au petit matin (c’est cela de tourner et retourner dans son lit durant des heures, espérons que votre conjoint(e) soit patient !), quelques astuces peuvent aider à se détendre et à favoriser l’endormissement :

1. Organisé(e), je serai.

boules-quiesAyez des heures de coucher régulières. Évidemment, ce n’est pas toujours facile, mais lorsque c’est possible, essayez de vous coucher et vous lever aux mêmes heures, afin que l’organisme s’y retrouve et soit réglé « comme une horloge » !

Bon à savoir : les boules Quies et un masque de relaxation peuvent vous aider à trouver le sommeil s’il y a un peu de bruit ou de lumière autour de vous.

2. A me coucher, point je ne rechignerai.

Les paupières s’alourdissent, vous ne pouvez vous empêcher de bailler à vous en décrocher la mâchoire ?  Hop hop hop, on n’attend pas, c’est le signal que votre corps est prêt à se mettre en mode veille, alors on ne rate pas le coche !

3. A aérer, je penserai.

assainissant-puressentielQuelques minutes avant le dodo, prenez le temps d’aérer la pièce. L’air sera plus sain et plus frais, ce qui favorisera le sommeil. Il existe aussi des sprays détente à vaporiser dans la pièce, pour apaiser les tensions, tranquilliser et relaxer, à l’image du Spray Puressentiel Sommeil – Détente.

4. Du sport, je ferai.

Dépensez-vous la journée, détendez-vous en soirée : c’est le meilleur compromis pour vous fatiguer suffisamment et ne pas peiner à trouver le sommeil le moment venu. Certes, utilisez vos méninges, mais dégagez-vous aussi du temps pour pratiquer une activité physique : de la marche, du jogging, un sport en salle… Ce qui vous fait plaisir en fait ! Et en fin de journée, privilégiez des activités calmes, comme la lecture ou l’écoute de musiques douces.

5. A mamie, je ressemblerai.

camomilleC’est peut-être un peu cliché, mais le lait chaud et la tisane restent les premiers remèdes vers lesquels on se tourne lorsque le sommeil se fait désirer. La camomille, la verveine et le tilleul sont les plus prisées, de par leurs vertus calmantes et apaisantes.

6. Pour les plantes et la mélatonine, j’opterai.

Il existe des compléments alimentaires, à base de plantes et/ou de mélatonine (hormone fabriquée par le cerveau pour réguler les rythmes du sommeil), comme Novanuit Sommeil (association de passiflore et de mélatonine), Granion Mélatonine ou Cyclamax (à base de houblon, passiflore, valériane et mélisse), qui peuvent vous aider à retrouver le sommeil.

Maintenant, vous avez toutes les cartes en main pour retrouver sans encombre les bras de Morphée…

Laissez votre commentaire