Soulager les règles douloureuses avec Livia

Soulager les règles douloureuses avec Livia

259
0
<<<
>>>
Crédits photo : Livia

Rythmant la vie des femmes de l’adolescence jusqu’à la ménopause, les règles peuvent être une période difficile à supporter. Ainsi, environ 25 % des femmes en âge de procréer souffrent de règles douloureuses. Chez les 16-20 ans, la proportion atteint même 85 %, soit 1 jeune femme sur 2. Différentes solutions existent pour vivre plus sereinement ses règles et soulager les douleurs qu’elles provoquent. Si l’utilisation de chaleur est une méthode bien connue, l’électrostimulation reste peu employée. Aujourd’hui, nous vous présentons Livia, un petit électrostimulateur conçu spécialement pour les femmes sujettes aux règles douloureuses.

Quand les règles font mal

Les douleurs de règles (dysménorrhées) peuvent avoir des causes très différentes d’une femme à l’autre. On distingue les dysménorrhées primaires, survenant dès les premiers cycles menstruels, et les dysménorrhées secondaires, qui apparaissent plus tardivement, après plusieurs cycles normaux. Ces douleurs sont souvent plus intenses au début du cycle et peuvent durer entre 1 et 5 jours. Elles génèrent de la fatigue, du stress, et perturbent la vie quotidienne.

Lorsque l’on parle de douleurs de règles, on pense d’abord aux douleurs pelviennes, localisées sur le bas du ventre. Unilatérales ou bilatérales, elles sont liées aux contractions utérines qui assurent l’élimination du sang et peuvent se manifester par des tiraillements, des spasmes, des crampes et une sensation de pesanteur. Il est fréquent que ces douleurs irradient dans l’abdomen, les lombaires et le périnée. Dans certains cas, elles sont associées à des maux de tête, des nausées ou des vomissements.

Livia : stop aux règles douloureuses

Livia est un dispositif médical dont l’action repose sur la stimulation nerveuse électrique transcutanée (TENS), une méthode thérapeutique non médicamenteuse couramment utilisée pour le soulagement de la douleur. Cet électrostimulateur se présente sous la forme d’un petit boîtier à fixer à la ceinture ou au sous-vêtement. Il se connecte à 2 électrodes gélifiées et réutilisables que l’on positionne sur les zones douloureuses. Une fois mis en marche, Livia délivre, par le biais des électrodes, de légères impulsions électriques qui vont bloquer le message de la douleur, transmis au cerveau par les nerfs. En parallèle, la stimulation électrique entraîne la libération d’endorphines, des molécules sécrétées par le cerveau pour atténuer la douleur de façon naturelle. En 10 à 15 minutes, Livia apaise les règles douloureuses et vous permet de poursuivre vos activités.

Recommandé par des gynécologues et cliniquement prouvé, Livia peut être conseillé à partir de 16 ans et convient aux femmes souffrant d’endométriose. Discret et léger, il est facile à utiliser : l’intensité de la stimulation peut être ajustée en appuyant simplement sur le bouton + ou -. Les coussinets en gel doivent être remplacés lorsqu’ils deviennent trop secs, afin de maintenir l’efficacité de Livia sur les règles douloureuses. Compact, l’appareil est fourni avec un étui de transport qui se glisse aisément dans un sac à main. Il fonctionne sur batterie et se recharge grâce à un câble USB.

Autres solutions pour soulager les douleurs de règles

Face aux règles douloureuses, les médicaments sont généralement la première option choisie : antalgiques, anti-inflammatoires (sauf l’aspirine !) ou antispasmodiques. La thermothérapie, et plus précisément la chaleur, est également efficace. Une bouillotte, un patch chauffant, un coussin thermique ou tout simplement un bain chaud sont des outils qui procurent un soulagement rapide. Ensuite, il existe des compléments alimentaires à base de plantes telles que la camomille, l’achillée millefeuille ou le framboisier, traditionnellement utilisés pour le confort menstruel. Finalement, si vous êtes sujette aux douleurs de règles, faites en sorte de trouver le juste équilibre entre le repos et une activité physique de légère intensité, comme la marche par exemple. Dans tous les cas, si vous ne ressentez pas d’amélioration, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé afin de rechercher et traiter les causes de vos dysménorrhées.

Laissez votre commentaire