Quel sport choisir pendant sa grossesse ?

Quel sport choisir pendant sa grossesse ?

823
0
<<<
>>>

Souvent négligée pendant la grossesse, l’activité physique est pourtant recommandée par les médecins. Quelles sont les vertus du sport chez la femme enceinte ? Quelle discipline peut-on pratiquer ? Quelles précautions faut-il prendre ? Pharma GDD vous dit tout.

Sport pendant la grossesse : quelles vertus ?

Sport et grossesseChez la femme enceinte, l’activité physique offre de nombreux bénéfices :

  • Elle limite le stress lié à la grossesse grâce à la libération d’endorphines et réduit le risque de dépression post-partum.
  • Elle garantit une bonne condition physique, permet de contrôler son poids et diminue le risque de complications liées au surpoids et à l’obésité.
  • Elle améliore la circulation sanguine et réduit le risque d’insuffisance veineuse fréquente chez la femme enceinte.
  • Elle joue un rôle important dans la prévention des maladies materno-foetales (diabète gestationnel, pré-éclampsie).

Quel sport choisir ?

Si le sport est bénéfique chez la femme enceinte, certaines activités sont toutefois déconseillées. C’est le cas des sports collectifs (volleyball, basketball, handball), des sports de combat, du tennis, de l’équitation (risque de chute important) et de l’aérobic (risque d’accouchement prématuré). La plongée sous-marine est, elle, contre-indiquée en raison du risque d’hypoxie (manque d’oxygène) et de malformation du fœtus.

Pendant la grossesse, il faut choisir une activité sportive en douceur comme la marche, la natation ou le yoga, qui ne présente aucun risque pour la mère et l’enfant. Pratiqué tous les jours (ou au moins 30 minutes 3 fois par semaine), le sport active la circulation sanguine, la respiration et le fonctionnement de l’intestin. Il favorise également la récupération fonctionnelle du périnée et permet de renforcer la sangle abdominale. Attention toutefois à ne pas trop travailler les abdominaux au risque de souffrir de douleurs ligamentaires (syndrome de Lacomme).

D’autres activités sont compatibles avec la grossesse : la danse classique et rythmique, le golf, l’aquagym, la bicyclette (sur route calme et stable)…

Remarque : hormis la marche et la natation, toutes les activités physiques sont déconseillées à partir de la deuxième moitié de la grossesse (5ème mois). La natation est très agréable pour la femme enceinte car elle soulage son dos et lui permet de se sentir « plus légère ».

Quelles précautions prendre ?

La grossesse peut déjà être considérée comme un sport d’endurance puisqu’elle augmente l’activité de base de l’organisme. C’est pourquoi il faut pratiquer avec modération et sous certaines conditions. L’idéal est de prévenir votre médecin pour qu’il puisse vous donner les recommandations nécessaires en fonction du sport pratiqué, du niveau d’activité et de votre état de santé.

Il est principalement conseillé d’éviter l’effort maximal et de procéder à une bonne récupération après chaque exercice.

Lire aussi :
Limiter la cellulite pendant la grossesse
Reprendre le sport après l’accouchement

Laissez votre commentaire