Stop au gaspillage alimentaire !

Stop au gaspillage alimentaire !

331
0
<<<
>>>

gaspillageChaque Français jette en moyenne 20 kg de nourriture chaque année. Et cela coûte cher : entre 100 et 160 € par an et par personne, soit 12 à 20 milliards d’euros. Des chiffres inquiétants qui reflètent de bien mauvaises habitudes autant de la part des professionnels que des particuliers.

Pour lutter contre ce fléau, et à l’occasion de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire ce lundi 16 octobre, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation rappelle les enjeux de ce gâchis à travers sa campagne de communication « Les contes de l’antigaspi ».

« Jeter moins, c’est manger mieux »

En détournant les histoires de héros populaires, comme Blanche-neige, Cendrillon, le Petit Poucet ou encore Peau d’Âne, le ministère souhaitent montrer l’exemple à toutes les générations confondues.

gaspillage-2

L’objectif ? Rappeler combien le patrimoine culturel et alimentaire est précieux, et qu’il ne faut pas gaspiller les bons produits de notre agriculture. Car jeter moins, c’est aussi manger mieux. En évitant le gâchis, chaque français pourrait s’offrir davantage de produits sains tout en conservant le même budget.

D’ici 2025, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation souhaite réduire de 50 % le gaspillage alimentaire.

Comment agir contre le gaspillage alimentaire ?

Du producteur au consommateur, tout le monde est concerné par le gâchis alimentaire.
Pour réduire la quantité de nourriture qui finira à la poubelle, quelques gestes simples et accessibles à tous doivent être mis en place :

  • Acheter des fruits et légumes « moches » ;
  • Bien ranger son réfrigérateur pour mieux conserver les aliments ;
  • Acheter en petite quantité et uniquement l’essentiel plutôt que de stocker ;
  • Acheter en vrac au maximum pour contrôler la quantité ;
  • Congeler les produits pour les conserver plus longtemps ;
  • Respecter la chaîne du froid ;
  • Se servir dans des proportions adaptées à son appétit ;
  • Au restaurant, demander à emporter les restes ;
  • Cuisiner les restes (et pourquoi pas les épluchures) ;
  • Télécharger des applications de lutte contre le gaspillage, comme “Too good to go” qui met en relation des consommateurs avec des commerçants proposant des invendus à prix réduits.

Connaissez-vous d’autres astuces ? Partagez-les avec nous et la communauté Pharma GDD en commentaire ou sur les réseaux sociaux.

Laissez votre commentaire