Stratégie de santé : donnez votre avis au ministère

Stratégie de santé : donnez votre avis au ministère

1220
1
<<<
>>>
agnes buzyn
Crédit photo : Maya Angelsen – solidarites-sante.gouv.fr

Le ministère des Solidarités et de la Santé donne la parole aux Français. Grâce à un questionnaire en ligne, les internautes ont, depuis ce mardi 7 novembre et jusqu’au 25 novembre, l’opportunité de donner leur avis sur la stratégie nationale de santé. Les réponses collectées devraient permettre d’enrichir ce plan avant son adoption au mois de décembre 2017.

4 grands axes à évaluer

Lancée par la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, cette consultation publique en ligne a pour objectif de valider et de prioriser les grands points de la stratégie nationale de santé imaginée par le ministère de la Santé, les autres ministères, les représentants du secteur de la santé, des élus et des usagers.

Publiée en ligne, cette stratégie s’articule autour de quatre thèmes prioritaires identifiés par le Gouvernement :

  • La mise en place d’une politique globale de promotion de la santé, incluant la prévention, dans tous les milieux et tout au long de la vie ;
  • La lutte contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à l’offre de santé ;
  • La qualité et la pertinence des prises en charge au bénéfice de la population ;
  • L’innovation pour transformer le système de santé en réaffirmant la place du citoyen.

Les internautes sont appelés à réagir sur ces quatre axes prioritaires ainsi que sur des volets plus spécifiques relatifs à la santé de l’enfant, de l’adolescent et du jeune, à la Corse et aux collectivités d’Outre-mer.

Une stratégie nationale de santé sur 5 ans

Les avis collectés pourraient s’avérer déterminants : la stratégie devrait être officialisée par un décret avant la fin de l’année. Elle définira le cadre de la politique menée par le Gouvernement en matière de santé pour les cinq prochaines années.

Pour faire entendre votre voix, rendez-vous sur www.strategie.sante.gouv.fr.

1COMMENTAIRE

  1. Que soit inscrit dans la lois la responsabiliter civile des ministres qui votes ces amendemenets pour ouvrir les poursuite pour empoisonement et mise en dangerde la vies autrui, ainsi que les lobbies quiles ont corrompues avec destitution a vies de leurs droit et retraites .
    Les 11 vacins et un genocide organiser, de nos enfants , c est inacceptable.

Laissez votre commentaire