Stress au travail: 1 salarié sur 4 met sa santé en danger

Stress au travail: 1 salarié sur 4 met sa santé en danger

343
0
<<<
>>>

Le travail peut parfois être source de stress et d’angoisses. Selon une étude réalisée par le cabinet Stimulus, près d’un quart des salariés seraient d’ailleurs dans un état d’hyperstress qui met leur santé en danger. Un résultat inquiétant qui indique l’importance de prendre des mesures favorisant le bien-être psychologique au travail.

Les femmes plus touchées que les hommes

Première observation de l’étude : les femmes sont un peu plus nombreuses en état d’hyperstress que les hommes représentant respectivement 28 % et 20 % des salariés, alors que les cadres et non-cadres sont également concernés.

Les plus grandes différences concernant l’état de stress se trouvent dans les secteurs d’activité. Ainsi, les secteurs de « la santé humaine et des actions sociales », des « arts, spectacles et activités récréatives », des « services » et des « activités financières et d’assurance » apparaissent souffrir davantage du stress. À l’opposé, les secteurs des « transports et entreposage », du « commerce » et de « l’industrie manufacturière » semblent moins concernés.

L’âge et l’ancienneté dans l’entreprise ont aussi un impact : Les « 40-50 ans » et les « plus de 50 ans » sont plus touchés par le stress que les moins de 30 ans et les salariés ayant le plus d’ancienneté semblent aussi plus stressés que les autres.

Le manque de reconnaissance et d’autonomie : facteur de stress

Les sources de stress au travail sont « extrêmement nombreuses » note l’étude. Parmi les plus courantes, on retrouve « les exigences liées au travail », « les changements », ainsi que « le manque d’autonomie et de reconnaissance », mais bien d’autres s’y ajoutent comme « la difficulté à mener de front une vie professionnelle et une vie personnelle », « le manque de temps » ou encore « la non-participation aux décisions touchant à mon travail ».

Comment préserver sa santé mentale au travail ?

Bien que certaines différences soient notables, il semble y avoir une certaine homogénéité des sources de stress au travail, touchant de façon finalement assez identique tous les salariés.

Tout le monde est donc concerné : même les dirigeants puisque les troubles anxieux et la dépression nuisent à la productivité et favorisent l’absentéisme.

Pour maintenir une bonne santé mentale au travail, plusieurs mesures peuvent être prises par les salariés (prendre des pauses, sociabiliser avec ses collègues, demander de l’aide en cas de surmenage, …) et les employeurs (tenir des réunions d’équipes, prévoir des programmes de formation du personnel, …). Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire l’article « Préserver sa santé mentale au travail ».

Laissez votre commentaire