Sucer la tétine de votre bébé réduirait ses risques d’allergie !

Sucer la tétine de votre bébé réduirait ses risques d’allergie !

230
0
<<<
>>>

Une étude récente révèle que la salive des parents pourrait protéger les enfants de l’eczéma et de l’asthme. Retour sur une étude étonnante !

Si beaucoup de parents ont tendance à « stériliser » la tétine tombée par terre en la mettant dans de l’eau bouillante, certains n’hésitent pas à la sucer pour la nettoyer avant de la remettre dans la bouche de l’enfant concerné. Ce geste, nous dit une récente étude menée par l’allergologue Eliane Abou-Jaoude, pourrait bien rendre un grand service aux nourrissons. Les détails de ces travaux ont été exposés lors de la rencontre annuelle de l’American College of Allergy, Asthma and Immunology aux Etats-Unis.

Quel est le lien avec la tétine ?

Pour le savoir, les chercheurs ont interrogé 128 mères de nourrissons sur une période de 18 mois, avec des questions sur la manière dont elles nettoyaient la tétine de leur enfant.

41% ont déclaré stériliser, 72% la laver à la main et 12% ont déclaré sucer la tétine.

A la suite de ces questionnaires, les scientifiques ont analysé le taux d’immunoglobuline E (IgE), un anticorps naturellement présent dans l’organisme, qui permet de dépister plus précisément une allergie respiratoire ou alimentaire. A l’issue de ces analyses, les chercheurs ont constaté que les enfants dont la mère suçait la tétine avaient un taux d’IgE plus bas. En règle générale, un niveau élevé indique un risque plus important d’allergies et d’asthme allergique, explique le spécialiste, qui ajoute que cet “effet protecteur” débute en général vers 10 mois et se poursuivait jusqu’à 18 mois.

A l’heure actuelle, nous savons que l’exposition à certains micro-organismes au début de la vie permet de stimuler le développement du système immunitaire, et avec des recherches plus approfondies il se pourrait que sucer la tétine de votre enfant pour la laver, le protège plus tard contre les maladies allergiques.

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs constatent une diminution du risque allergique chez les enfants grâce à la tétine.

En 2013, une étude publiée dans Pediatrics et portant sur 184 nouveau-nés suédois à forts risques d’allergies était parvenue à la même conclusion. À l’âge de 6 mois, 65 parents avaient déclaré nettoyer les tétines avec leur salive, les autres parents la nettoyaient avec de l’eau. Résultat, l’examen des enfants à 18 mois a montré que ceux dont les tétines avaient été “nettoyées” dans la bouche avaient vu leurs risques d’asthme réduit de 88% et d’eczéma diminués de 63%. Pour les auteurs de l’étude, ce phénomène était “probablement dû à une stimulation précoce du système immunitaire de l’enfant par les germes transmis par la salive de son parent”.

Toutefois, ce passage de la tétine de la bouche du parent à celle du bébé n’est pas toujours sans risque. Il faut s’assurer de ne pas être malade avant de le faire !

Laissez votre commentaire