Syndrome pré-menstruel : quoi manger ?

Syndrome pré-menstruel : quoi manger ?

104
0
<<<
>>>

syndrome pré-menstruel alimentationEnvie de sucre, mauvaise humeur, douleurs, poitrine gonflée, … Pour beaucoup de femmes, l’arrivée des règles est précédée de symptômes gênants autant physiques que psychiques : c’est ce qu’on appelle le syndrome prémenstruel. Beaucoup l’ignorent, mais il est possible d’atténuer ces symptômes grâce à l’alimentation. On vous explique !

Faites le plein de phyto-œstrogènes

Les œstrogènes sont des hormones féminines produites par les ovaires. Avant les règles, le taux d’œstrogènes chute, expliquant en partie les symptômes du syndrome pré-menstruel. Pour compenser, mettez au menu des aliments riches en phyto-œstrogènes. Vous pouvez les retrouver dans certains légumes (soja, concombres, petit pois, carottes, …), graines (fenouil, tournesol, lin, …), céréales (avoine, blé, maïs, …), mais aussi les produits laitiers, les aromates (thym, sauge, persil, …), le riz, le café ou l’anis. Attention, les phyto-oestrogènes sont à consommer avec modération si vous avez des antécédents familiaux de cancers hormona-dépendants (seins, utérus, ovaires, …).

A lire aussi : Pré-ménopause : comment la reconnaître ?

Invitez le tryptophane dans vos assiettes

La sérotonine, aussi appelée « hormone du bien-être », chute, elle aussi, avec l’arrivée des règles. Cela explique certains symptômes comme les envies de sucre ou l’irritabilité. Le tryptophane est un acide aminé essentiel précurseur de la sérotonine : il est donc essentiel à notre bonne humeur. Il se retrouve en priorité dans les aliments protéiques d’origine animale (viande, poisson, œufs, produits laitier), mais aussi dans les céréales, les légumes secs et la banane.

Mettez le magnésium et le calcium au menu

Le magnésium et le calcium sont deux oligoéléments qui peuvent vous aider à vaincre les petits désagréments du syndrome prémenstruel.

Le magnésium, reconnu pour ses propriétés anti-stress et anti-fatigue, vous aidera à être de meilleure humeur. Vous pouvez le retrouver dans les céréales complètes, les fruits oléagineux, mais aussi le chocolat noir, idéal pour contrôler vos envies sucrées.

Le calcium participe à l’équilibre nerveux du système hormonal. Il aide donc à diminuer les douleurs prémenstruelles et le stress. Les produits laitiers, certains fruits et légumes (brocolis, algues, artichauts, figues, oranges, abricots secs, …) et les légumineuses en sont particulièrement riches.

À lire aussi : Où trouve-t-on le calcium ?

Réfrénez vos envies de sel et de sucre

Jambes lourdes et ventre gonflé s’expliquent en grande partie à cause de la rétention d’eau. Pour limiter ces désagréments, réfrénez votre consommation d’aliments riches en sel (plats industriels, fromages, gâteaux apéritifs, charcuterie, …)

Il est également nécessaire de contrôler vos apports en sucre, car le sucre favorise le stockage et la rétention d’eau. La caféine et l’alcool sont aussi à bannir, car, tout comme le sucre, ils stimulent le système nerveux et accroissent la sensibilité à la douleur.

Laissez votre commentaire