Tests d’ovulation : comment ça marche ?

Tests d’ovulation : comment ça marche ?

783
0
<<<
>>>

Test ovulationLe cycle menstruel d’une femme se compose de plusieurs étapes au cours desquelles seuls quelques jours sont consacrés à l’ovulation. Il est donc essentiel de savoir les repérer afin de mettre toutes les chances de son côté pour tomber enceinte ou à l’inverse pour s’en servir comme méthode de contraception (ex : les moniteurs Clearblue).

Le principe du test d’ovulation

Le test d’ovulation permet d’effectuer un diagnostic in vitro en déterminant l’apparition d’un pic LH (hormone lutéinisante) mais aussi en détectant l’œstrogène pour certains appareils qui rendent le résultat plus fiable. Ce pic, détectable dans l’urine et survenant dans les 24 à 36 heures avant l’ovulation, permet aux femmes de repérer le meilleur moment pour concevoir. Le principe est de procéder à une série de cinq à sept tests individuels sur une période de plusieurs jours d’affilée jusqu’à l’obtention d’un résultat positif.
Pour l’utiliser correctement, sortez le bâtonnet du sachet, placez la tige sous le jet d’urine pendant quelques secondes ou trempez-la quinze secondes dans un récipient rempli de l’urine puis posez le bâtonnet à plat et attendez le temps indiqué. Les tests d’ovulation sont considérés à ce jour comme fiables à plus de 99%.

Quand faire le test ?

Contrairement à ce que l’on pense, la date d’ovulation ne se calcule pas 14 jours après le début des règles mais 14 jours avant la fin du cycle. Par exemple, pour un cycle de 21 jours, il faudrait revenir 14 jours avant la fin du cycle, soit le 7ème jour après le début des règles. Pour calculer la période de fécondité, il faudra faire le test 4 jours avant et 1 jour après cette date (par exemple si le cycle est de 28 jours, l’ovulation se produira au jour 14 donc on débute les tests le jour 10). Pour celles dont les cycles sont irréguliers, prenez en compte la durée la plus courte. Pour un résultat optimal, il est préférable d’effectuer ce test avec les premières urines du matin, celles-ci étant plus concentrées.

En conclusion, pour un meilleur résultat, veillez à bien faire attention aux points suivants : manipuler correctement le bâtonnet, ne pas boire abondamment dans les deux à quatre heures précédant le test, bien calculer le premier jour de test et vérifier qu’il n’y ait pas d’interférence avec un médicament que vous prenez (en particulier pour les médicaments hormonaux).

Laissez votre commentaire