Traiter les varices grâce à la sclérothérapie

Traiter les varices grâce à la sclérothérapie

352
0
<<<
>>>

Du fait d’une mauvaise circulation sanguine, de nombreuses personnes voient apparaître de façon permanente des stries bleues sur leurs jambes : ce sont des varices. Outre l’aspect inesthétique, elles sont souvent accompagnées de douleurs et autres symptômes gênants (sensation de jambes lourdes, crampes musculaires, picotements, …). Surtout, elles peuvent être à l’origine de complications graves lorsqu’elles ne sont pas prises en charge.

Pour traiter les varices, la méthode la plus couramment utilisée est la sclérothérapie. Simple, peu onéreuse, indolore,… Elle possède de nombreux avantages, bien qu’elle ait aussi ses limites. Pharma GDD vous en dit plus.

Qu’est-ce qu’une varice ?

Une varice correspond à la dilatation permanente d’une veine superficielle. Conséquence : la veine variqueuse ne remplit plus son rôle correctement. Le sang circule mal et peine à remonter au cœur. Physiquement, cela se traduit par une veine marquée et de couleur vive. Elle peut s’accompagner de symptômes tels que des douleurs, des lourdeurs, des crampes nocturnes et des démangeaisons.

Avec le temps, la stagnation du sang finit par endommager les tissus avoisinants. En l’absence de traitement, des complications sont possibles comme un ulcère, une hémorragie variqueuse ou une phlébite (thrombose veineuse).

En quoi consiste la sclérothérapie ?

Il n’existe actuellement pas de traitement permettant de réparer les veines défectueuses. La prise en charge consiste à les supprimer définitivement pour limiter la progression des varices et les risques de complications. En d’autres termes, tous les traitements, y compris la sclérothérapie, agissent pour détruire le réseau veineux malade afin de stopper son évolution. Les autres veines peuvent alors fonctionner à nouveau normalement et la circulation sanguine s’améliore.

En pratique, la sclérothérapie consiste à injecter un produit sclérosant dans la veine variqueuse pour la supprimer. En France, les produits utilisés sont le polidocanol et le tradécyl sulfate de sodium. Ils sont introduits, sous la forme liquide ou mousse, à l’intérieur de la veine à l’aide d’une seringue et d’une fine aiguille. Cette injection « intra variqueuse » va transformer la veine en cordon fibreux qui va, de façon progressive, disparaître en quelques semaines.

Il n’y a pas à redouter un manque de veines après le traitement, puisque celui-ci ne concerne que les veines superficielles et non les veines profondes issues du système veineux principal.

Comment se déroule le traitement ?

Le traitement par sclérothérapie des varices se déroule en une ou plusieurs séances (selon l’étendue et la taille de la varice). Une séance dure entre 30 minutes et une heure. L’injection du produit sclérosant est pratiquée en cabinet par un phlébologue, angiologue ou médecin vasculaire. Généralement, la position de l’aiguille dans la veine variqueuse est surveillée par échographie tout au long de l’intervention.

Après la séance, le patient doit porter des bandages ou des bas de contention jusqu’à la cicatrisation qui peut prendre plusieurs semaines.

Quels sont les avantages de la sclérothérapie contre les varices ?

La sclérothérapie est la méthode privilégiée en cas de varices. Pour cause, elle présente de nombreux avantages :
–  Elle est indolore : la peau peut être légèrement sensible pendant quelques jours ou semaines après l’injection, mais l’intervention ne provoque pas de douleurs à proprement parler ;
–  Elle ne nécessite pas d’hospitalisation ou d’anesthésie générale. Il est possible de reprendre ces activités immédiatement après la séance ;
–  Elle ne provoque pas ou peu de cicatrices ;
–  Les effets secondaires ou complications sont rares. L’intervention est généralement bien supportée par les patients ;
–  Elle est efficace et offre des résultats durables sur les petites varices ;
–  Elle est moins onéreuse que les autres traitements des varices (ablation thermique et chirurgie). Le prix varie entre 50€ et 120€ par séance ;
–  Elle bénéficie d’une base de remboursement par l’Assurance-maladie en cas de saphènes ou d’une récidive après chirurgie.

Quelles sont les limites de cette méthode ?

La sclérothérapie est une méthode efficace pour traiter les varices superficielles de petit calibre. Il faut néanmoins savoir que les résultats sont progressifs et qu’un risque de récidive existe.

Cette méthode n’est pas utilisée pour traiter les varices profondes de gros calibre. Dans ce cas, la chirurgie est la seule technique possible. La sclérothérapie peut éventuellement intervenir en complément de l’opération pour en améliorer les résultats.

L’essentiel à retenir

Sources de nombreux complexes, les varices entraînent des symptômes gênants et des risques de complications importants lorsqu’elles ne sont pas traitées. La sclérothérapie offre une réponse simple, indolore et peu onéreuse dans le traitement des varices de petit calibre. Pour en savoir plus sur la méthode, il est conseillé de consulter un professionnel : phlébologue, angiologue ou médecin vasculaire. Ce premier bilan permet de constater l’état des veines et d’adapter la prise en charge pour soulager le patient.

Laissez votre commentaire