Transpiration : comment choisir son déodorant?

Transpiration : comment choisir son déodorant?

2270
0
<<<
>>>

Anti-transpirant, vaporisateur, stick, roll-on… Comment choisir le déo fait pour vous ? La transpiration se compose en quasi-totalité d’eau. Le restant est composé en grande partie de sels minéraux (zinc, fer, chlorure de sodium…). La sueur en elle-même ne sent pas mauvais, ce sont les bactéries présentent dans la sudation qui en sont responsables qui dégagent de mauvaises odeurs.

 

La transpiration : un processus à ne pas bloquer

La transpiration est essentielle au corps pour qu’il puisse se maintenir à la bonne température. En revanche, elle peut s’accentuer pendant un effort ou une exposition à la chaleur, ou à la suite d’une émotion. Dans ce cas, la transpiration est surtout localisée sous les bras ou dans la paume des mains.

Anti-transpirant ou déodorant : quelle différence ?

  • Anti-transpirants: ils limitent ou freinent la formation de la transpiration, en bloquant la sécrétion de la sueur grâce aux sels d’aluminium. Les personnes voulant transpirer le moins possible les apprécieront. Attention cependant, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé ANSM, recommande de ne pas utiliser de sels d’aluminium sur une peau lésée et de limiter à 0,6 % la concentration dans le produit.

 

  • Déodorants: ils n’ont pas d’action régulatrice, mais vont empêcher la formation d’odeurs désagréables. Vous pouvez également vous diriger vers un déodorant bio il ne contient donc pas de sels d’aluminium, son effet est assuré grâce aux huiles essentielles. Ces produits contiennent parfois de l’alcool, ce qui peut être douloureux sur une peau récemment épilée.
  • Pierre d’alun: elle va avoir une légère action antibactérienne. La pierre d’alun s’applique sur peau humide : il suffit de la mouiller légèrement et de la passer sous les aisselles comme un stick ou roll-on. La pierre d’alun n’a pas de parfum, pas d’odeur.

Les différentes formes

Le stick et le roll-on s’applique après la douche sur une peau bien séchée pour éviter la contamination bactérienne. Pour un effet sec maximal, privilégiez les sticks et sprays poudrés. Les sticks ont une plus forte concentration en sels d’aluminium que les sprays et semblent donc plus efficaces. Attention aux intolérances cutanées : si votre peau supporte mal l’alcool ou est facilement fragilisée par l’épilation, préférez un déodorant-soin, qui va apaiser l’irritation de la peau.

Le déodorant est donc à choisir selon l’effet recherché : réduction maximale de la transpiration, odeur, transpiration naturelle…

Pour moins transpirer : on choisit bien ses vêtements

Il est préférable d’éviter les matières synthétiques et les tissus épais au profit des matières naturelles, comme le coton, le lin ou le bambou, qui sont des matières respirantes. Astuce : pour la toilette, un savon au pH neutre sans parfum n’agressera pas l’épiderme des aisselles avant l’application du déodorant.

 

Laissez votre commentaire