Travail : le bruit nuit à la productivité

Travail : le bruit nuit à la productivité

303
0
<<<
>>>

Bruit au travail

À l’occasion de la semaine de la Santé auditive au travail, du 24 au 28 octobre, l’association Journée nationale de l’Audition (JNA) alerte sur les problèmes auditifs rencontrés par les salariés au travail et l’insuffisance de leur prise en charge.

Un actif sur cinq perd plus de 30 minutes de travail par jour

En s’appuyant sur les chiffres édifiants d’une étude menée en 2016, la JNA s’attelle à alerter sur les impacts du bruit en entreprise. Principal problème : un environnement bruyant au travail entraînerait, en premier lieu, une perte de la productivité. Ainsi, un actif sur cinq perdrait plus de 30 minutes de travail à cause de la gêne causée par le bruit. En second lieu, le bruit au travail aurait un impact négatif sur la santé : sept salariés sur dix éprouveraient ainsi des maux de tête et des difficultés de sommeil.  Au total, c’est un actif sur deux qui se dit gêné par un niveau sonore trop élevé. Pour y remédier, quatre actifs sur dix portent des protections auditives individuelles.

Tous les secteurs concernés

Contrairement aux idées reçues, tous les secteurs sont concernés : le problème concerne 91 % des actifs ouvriers mais aussi 80 % des salariés du tertiaire. Ce sont les cadres et les professions intellectuelles supérieures qui sont les plus impactés par la perte de temps liée au bruit : 32 % d’entre eux seraient concernés.

Malgré ces difficultés, 60 % des actifs déclarent ne jamais avoir bénéficié de bilan auditif. Un constat alarmant pour la JNA qui cherche à alerter l’opinion publique, les dirigeants d’entreprises et la médecine du travail.

Laissez votre commentaire