Troubles alimentaires : de nouvelles pistes

Troubles alimentaires : de nouvelles pistes

178
0
<<<
>>>

Anorexie D’après une étude de chercheurs de l’université de Denver dans le Colorado (États-Unis) publiée par Translational Psychiatry, les personnes souffrant de boulimie ou d’anorexie auraient des problèmes neuronaux.

Réalisée sur 26 femmes anorexiques, 26 femmes boulimiques et 26 femmes ne souffrant d’aucun trouble alimentaire, l’étude a consisté à faire boire de l’eau sucrée à ces témoins pendant que leur cerveau était observé par IRM. Les chercheurs ont ainsi découvert que les connexions entre l’hypothalamus (zone qui régule la faim) et le cerveau n’étaient pas les mêmes chez les personnes souffrant de troubles alimentaires. Les informations envoyées au cerveau seraient trompeuses et annihileraient la sensation de faim.

Les chercheurs ont d’ores et déjà annoncé qu’ils devaient poursuivre leurs études pour savoir si ces modifications neuronales sont la cause ou une conséquence des troubles.

Laissez votre commentaire