Un code de déontologie pour les infirmiers

Un code de déontologie pour les infirmiers

256
0
<<<
>>>

Code de déontolgie infirmiersEn France, il n’existait pas de code de déontologie pour les infirmiers. Depuis ce dimanche, c’est chose faite ! Par un décret publié dans le Journal Officiel, les 600 000 infirmiers exerçant leur activité en France doivent désormais répondre à un code de déontologie fixant leurs droits et leurs devoirs. Ce texte vient alors se substituer aux règles professionnelles qui figuraient dans le Code de la santé publique.

Ce nouveau code a notamment pour but de clarifier les relations avec les patients, les autres membres de la profession et les autres professionnels de santé. Quatre objectifs se distinguent alors :

  • L’intérêt du patient (Secret professionnel, refus ou interruption des soins, obligation de transparence sur les tarifs, …)
  • La promotion de la profession infirmière (Champ de compétence élargi, autonomie dans l’application d’une prescription médicale et possibilité de réaliser ses propres prescriptions…)
  • La protection des intérêts de la profession (Importance de la confraternité et de l’entraide entre infirmiers, interdiction de la publicité et de toute dérive commerciale nuisant à l’image de la profession, interdiction de s’installer dans un immeuble où exerce l’un de ses confrères, sans son autorisation ou à défaut celui de l’Ordre national des infirmiers (ONI)…)
  • L’accroissement des prérogatives de l’ONI (Précisions sur ses fonctions disciplinaires mais aussi celles relatives aux autorisations de remplacement, de cabinets secondaires…)

Selon l’ONI, ces nouvelles règles marquent avant tout la « reconnaissance de l’ensemble d’une profession de plus en plus autonome ». La publication apparaît, en effet, dans une situation de grand malaise : les infirmiers s’interrogent profondément sur leur place au sein du système de santé. Le manque de reconnaissance s’avère être l’un des principaux facteurs responsables de la souffrance des infirmiers.

À lire aussi :

Laissez votre commentaire