Un décès lié à la rage signalé au Royaume-Uni

Un décès lié à la rage signalé au Royaume-Uni

181
0
<<<
>>>

Les autorités sanitaires britanniques ont annoncé ce lundi 12 novembre le décès d’un homme ayant contracté la rage à la suite d’une morsure de chat au cours d’un voyage au Maroc. L’agence Public Health England s’est appuyée sur ce cas malheureux pour mettre en garde les touristes et leur rappeler les risques liés aux contacts avec des animaux.

Jusqu’à trois mois d’incubation

Dans ce cas précis, le décès est survenu plusieurs semaines après la morsure. Jimmy Whitworth, médecin et professeur au sein de la London School of Hygiene & Tropical Medicine, précise toutefois que les symptômes de la rage peuvent intervenir jusqu’à trois mois après le contact (morsure ou léchage) avec un animal infecté. Dans certaines situations, les manifestations de la maladie peuvent être plus rapides, d’où l’importance de consulter rapidement un médecin en cas de doute et de se faire vacciner dans les plus brefs délais. Les vaccins actuellement utilisés sont très efficaces et bien tolérés. L’agence sanitaire britannique déconseille aux voyageurs de toucher les animaux, surtout s’ils se trouvent dans des pays à risque. La maladie est, par exemple, encore très présente en Afrique et en Asie. Si vous êtes mordu ou léché sur une muqueuse ou une plaie par un animal dans un pays particulièrement concerné par la maladie, commencez par nettoyer la zone à l’eau et au savon. Consultez ensuite rapidement un médecin pour une prise en charge adaptée.

Une issue le plus souvent fatale

Même si nos services de santé disposent de tous les outils nécessaires pour empêcher la maladie, les personnes mordues ou léchées par un animal n’ont pas toujours conscience des risques pour leur santé. La rage est souvent transmise par les chiens mais d’autres animaux comme les chats ou les chauves-souris peuvent être porteurs. Elle affecte le système nerveux et les neurones, qui cessent progressivement de commander le fonctionnement du cœur et du système respiratoire. Les premiers symptômes qui doivent alerter et amener à une consultation en urgence sont des difficultés à avaler, une anxiété et une agitation inhabituelles. Ils sont suivis d’une phase de coma dont l’issue est généralement fatale.

Etat des lieux de la rage en France

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 60 000 décès sont dus à la rage chaque année dans le monde. En France métropolitaine, aucun cas de rage humaine acquise n’a été détecté depuis 1924. Il y a une dizaine d’années, un homme de 42 ans est mort en Guyane après avoir été mordu par une chauve-souris. Le dernier décès attribué à la rage date de 2017 et concerne un enfant de dix ans mordu par un chien lors d’un séjour prolongé au Sri-Lanka.

Laissez votre commentaire