Un pansement connecté pour soigner les plaies chroniques

Un pansement connecté pour soigner les plaies chroniques

355
0
<<<
>>>
Crédit photo : Tufts University

Une fois de plus, la science met ses progrès au service de la médecine ! Des chercheurs de l’université Tuft près de Boston (USA) viennent en effet de dévoiler un prototype de pansement connecté qui permettrait de surveiller et de soigner les plaies chroniques. Ce type de plaies constitue la cause principale d’amputations non traumatiques de membres dans le monde. L’équipe américaine, composée de chercheurs et d’ingénieurs spécialisés en électronique et en informatique, a publié une première étude pour présenter ses travaux dans la revue Small le 6 juillet dernier.

Un système électronique inédit

Ce pansement intelligent est équipé de capteurs qui mesurent la température, le pH et l’oxygénation au niveau de la plaie, des éléments essentiels au bon déroulement du processus de cicatrisation. Ces capteurs assurent une surveillance de la plaie en temps réel et transmettent les données récoltées à un microprocesseur qui détermine ensuite le protocole de libération des médicaments et permet d’observer les signes précurseurs d’une infection.

Un hydrogel chargé en actifs résistants aux variations de température délivre alors la juste dose de produit nécessaire au soin de la plaie. Flexible, transparent et d’une épaisseur réduite (moins de 3 mm), ce pansement nouvelle génération devrait contribuer à améliorer le taux de guérison des plaies chroniques comme les brûlures, les escarres et les ulcères.

Une approche moderne de la technique du pansement

Selon Sameer Sonkusale, professeur en génie électrique et informatique et membre de l’équipe à l’origine du projet, la modernisation des dispositifs médicaux est « rendue possible par l’émergence de l’électronique flexible ». Le pansement connecté qu’il a créé avec ses collègues permettrait d’apporter un soin adapté à chaque patient et à chaque stade d’évolution de la plaie. Il ne nécessiterait pas l’intervention du patient et faciliterait le travail quotidien des soignants tout en apportant une réponse aux problèmes liés à la cicatrisation des plaies chroniques.

Des résultats à confirmer

Si le pansement intelligent conçu par l’équipe de l’université Tuft a déjà fait ses preuves au cours de tests in vitro, des études cliniques en conditions réelles doivent à présent être réalisées afin de garantir son fonctionnement et son efficacité. Si les premiers résultats sont confirmés, il faudra ensuite attendre plusieurs années avant de voir ce pansement du futur en action…

Laissez votre commentaire