Vacances : je prépare ma trousse de soins !

Vacances : je prépare ma trousse de soins !

100
0
<<<
>>>

trousse soins vacancesCoups de soleil douloureux, problèmes digestifs, coups et chocs, … En vacances, mieux vaut être prêt à affronter les imprévus si l’on ne veut pas gâcher le séjour. L’essentiel à ne pas oublier : la trousse à pharmacie. On fait le point sur les indispensables qui doivent la constituer.

Mal des transports

À peine parti, les premiers ennuis peuvent déjà commencer si vous souffrez du mal des transports. Pour vous en protéger, pensez à emporter des antinauséeux, des chewing-gums au gingembre ou encore de l’huile essentielle de menthe poivrée. Encore plus pratiques, il existe des bracelets anti-nausées : il suffit simplement d’en porter un à chaque poignet pour prévenir et soulager les troubles en voiture, bus, avion ou même en bateau.

Coups de soleil et brûlures

Pour prévenir les coups de soleil et autres complications liées à l’exposition prolongée au soleil, il est essentiel de protéger sa peau grâce à une protection solaire adaptée. Le choix de l’indice sera fonction de votre phototype, du plus élevé (50+) pour les peaux blanches, sensibles ou allergiques, au plus faible (entre 6 et 10) pour les peaux mates en cas d’exposition de courte durée.

Après l’exposition, pensez à nourrir votre peau grâce à un soin après-solaire. Si malgré vos précautions, vous attrapez un coup de soleil, appliquez sur votre peau un gel apaisant comme Osmo Soft.

A lire aussi : Solaires : les formats pratiques à emmener partout

Moustiques et insectes

Votre trousse à pharmacie doit aussi contenir un répulsif contre les moustiques, afin d’éviter les piqûres.

Dans le cas où vous vous feriez piquer par un insecte, mieux vaut aussi emporter une solution apaisante, afin de lutter contre les démangeaisons.

Hématomes et contusions

Contre les bosses ou les bleus, il est conseillé de glisser dans sa trousse une crème et/ou une solution homéopathique à base d’Arnica.

Petits bobos

En vacances, un petit bobo est vite arrivé. Il est important de pouvoir désinfecter une plaie superficielle pour éviter qu’elle ne s’infecte. Pour cela, il vous faut emporter quelques compresses stériles et un antiseptique en spray ou en dosettes. Prenez aussi quelques pansements de plusieurs tailles, de préférence waterproof en cas de baignade. Des pansements pour ampoules peuvent aussi être utiles, notamment si vous faites de la randonnée.

Douleurs et fièvre

Contre les douleurs et la fièvre, il est conseillé d’emporter du paracétamol et de l’ibuprofène. Le paracétamol doit être pris en première intention, tandis que l’ibuprofène concerne les douleurs intenses non soulagées par le paracétamol. Attention néanmoins à bien respecter la posologie habituelle et les contre-indications.

Turista et indigestion

Autres imprévus bien connus des voyageurs : la turista et autres troubles digestifs. Pour éviter qu’ils ne gâchent les vacances, emportez avec vous un antivomitif, un antispasmodique et un antidiarrhéique. Vous pouvez éventuellement emporter des probiotiques, afin de rééquilibrer votre organisme après la crise.

Pour aller plus loin …

Ces essentiels doivent être complétés selon votre état de santé actuel, vos antécédents médicaux, votre destination et la période de l’année. Prudence aussi, si vous partez avec un tout-petit : la trousse à pharmacie doit s’agrandir et s’adapter à ses besoins spécifiques (paracétamol en sirop, solution de réhydratation, thermomètre, …).

A lire aussi : Limiter la prise de poids en vacances

Laissez votre commentaire