Vergetures : les remèdes naturels

Vergetures : les remèdes naturels

106
0
<<<
>>>

remèdes naturels vergeturesLes vergetures font partie des complexes féminins les plus fréquents. Elles apparaissent sous forme de stries parallèles et irrégulières violacées qui deviennent progressivement blanches. Bien souvent, elles sont la conséquence d’un étirement important et rapide de la peau, lors d’une perte ou d’une prise de poids par exemple. Si aucune méthode ne peut garantir de les effacer totalement, des solutions naturelles peuvent prévenir leur apparition et les atténuer.

Huiles et beurres végétaux

Pour limiter l’apparition des vergetures, les huiles et les beurres végétaux sont d’excellents alliés. Privilégiez donc les huiles et beurres nutritifs et assouplissants comme les huiles végétales d’amande douce, d’avocat, de germes de blé ou de rose musquée et les beurres végétaux de karité, d’amande ou de cacao. Concentrez l’application de ces huiles sur les zones à risques, à savoir les fesses, le ventre, les cuisses, la poitrine et les hanches.

Cosmétiques bio

Pour prévenir et atténuer les vergetures, certaines solutions bio peuvent aider. Bien souvent, on retrouve les huiles ou les beurres végétaux parmi les composants de ces cosmétiques. Ils s’adaptent aux besoins de chaque femme : pour les femmes enceintes, par exemple, des crèmes sont disponibles pendant et après la grossesse. C’est le cas de l’huile de soin Féminaissance Stratégie anti-vergetures de Pranarôm, par exemple, disponible en deux versions : avant et après l’accouchement.

Huiles essentielles

Certaines huiles essentielles possèdent des vertus efficaces pour faire disparaître les vergetures. Optez pour des huiles réparatrices et régénérantes, comme l’huile essentielle de géranium rosat, d’hélichryse italienne, de linaloe baies, de millepertuis, de myrrhe, de myrte rouge, de rose de damas et d’encens oliban. Vous pouvez d’ailleurs utiliser ces huiles en synergie avec les huiles végétales.

A lire aussi : Cicatrices : comment les atténuer ?

Laissez votre commentaire