Voyage et mal des transports : pensez à l’antinauséeux

Voyage et mal des transports : pensez à l’antinauséeux

113
0
<<<
>>>

vacances mal transportsAh, les vacances : plage, farniente, promenade … Tout un programme ! Mais si, comme beaucoup, vous souffrez du mal des transports, le plaisir du départ pourrait se retrouver gâché par des nausées durant le trajet. Pour limiter les désagréments, suivez quelques bons conseils et glissez dans votre sac un antinauséeux.

Mal des transports : de quoi s’agit-il ?

Le mal des transports, en voiture, en bateau ou en avion, est dû au contraste entre le mouvement enregistré par les yeux et l’immobilité corporelle ressentie par l’oreille interne. Cette différence de perception provoque une réaction naturelle et désagréable du corps : l’envie de vomir.

Mal des transports : comment le prévenir ?

Quelques mesures simples permettent de limiter, voire d’éviter le mal des transports :

  • Éviter les repas copieux avant et pendant le voyage ;
  • Éviter l’alcool, le tabac et le café avant et pendant le trajet ;
  • S’installer dans le sens de la route
  • Maintenir sa tête droite et regarder la route en fixant un point loin devant.

Antinauséeux : lequel choisir ?

Ces mesures ne suffisent pas toujours à éviter complètement les symptômes. En complément, mieux vaut avoir un antinauséeux à portée de main.

Les produits anti-nausées se déclinent sous différentes formes :

  • Des sprays à pulvériser directement dans la bouche en cas de nausées.
  • Des roll-on aux huiles essentielles à utiliser directement sur le front et les tempes par massages circulaires.
  • Des compléments alimentaires en comprimés, gélules ou sirops qui contribuent au fonctionnement normal du système digestif.
  • Des bracelets à porter à chaque poignet qui se basent sur le principe de l’acupuncture en exerçant une pression sur un point précis. Ils conviennent aussi aux femmes enceintes ou aux enfants.
  • Des chewing-gums à mâcher à l’apparition des symptômes. Ils sont, par exemple, conseillés lors d’un voyage en avion pour éviter aussi aux oreilles de se boucher.

On retrouve généralement dans la formule de ces produits (hormis les bracelets) des extraits de gingembre (pour le bien-être digestif) et de menthe poivrée (pour ses propriétés antinauséeuses et antispasmodiques).

Pour les petits, particulièrement concernés par le mal des transports, choisissez une solution adaptée à leur âge. Les bracelets, les roll-on, les sirops leur conviennent généralement mieux que les solutions à avaler, comme les comprimés ou gélules. Vérifiez toujours que le produit choisi convient à l’âge de votre enfant avant de lui donner.

A lire aussi : Vacances : je prépare ma trousse de soins !

Laissez votre commentaire